Antibiotic use and good practice in 314 French hospitals: The 2010 SPA2 prevalence study

Résumé : Objectifs Évaluer les prescriptions antibiotiques afin de proposer des pistes d’amélioration. Méthodes Nous avons réalisé une enquête de prévalence de l’antibiothérapie, en novembre 2010, dans 314 hôpitaux volontaires recrutés par les réseaux de la SPILF et de l’ONERBA. Les données étaient saisies en ligne avec une analyse instantanée et un export des données. Résultats La prévalence de l’antibiothérapie était de 19,5 % (9059/46 446patients). Elle était plus élevée en maladies infectieuses (58,4 %), hématologie (58 %) et réanimation (48,7 %). Les trois classes les plus fréquentes étaient les aminopénicillines (23,8 %), les fluoroquinolones (17,9 %) et les céphalosporines de 3e génération (16,7 %). Une monothérapie était utilisée dans 64 % des cas. Le motif de la prescription était noté dans le dossier médical dans 74 % des cas et était conforme aux recommandations locales dans 62 %. Conclusions Ces résultats sont similaires à ceux d’autres enquêtes. Des possibilités d’amélioration sur des critères locaux permettent aux établissements d’orienter leurs politiques d’amélioration de la prescription.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01491846
Contributeur : Simpa Ul <>
Soumis le : vendredi 17 mars 2017 - 14:35:58
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 17:02:02

Identifiants

Collections

Citation

S. Alfandari, J. Robert, Y. Péan, C. Rabaud, J.P. Bedos, et al.. Antibiotic use and good practice in 314 French hospitals: The 2010 SPA2 prevalence study. Médecine et Maladies Infectieuses, Elsevier Masson, 2015, 45 (11-12), pp.475 - 480. 〈http://www.em-consulte.com/it/article/1020868/article/antibiotic-use-and-good-practice-in-314-french-hos〉. 〈10.1016/j.medmal.2015.10.001〉. 〈hal-01491846〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37