Abdominal tuberculosis in a low prevalence country - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Médecine et Maladies Infectieuses Year : 2016

Abdominal tuberculosis in a low prevalence country

Tuberculose abdominale dans une région de faible prévalence tuberculeuse

Abstract

ObjectiveAbdominal tuberculosis is a rare disease. The clinical and radiological manifestations are non-specific and the diagnosis is difficult. Our objective was to describe the characteristics and treatment of patients presenting with abdominal tuberculosis in a low-incidence country.Patients and methodsWe reviewed the clinical, diagnostic, treatment, and outcome features of patients presenting with abdominal tuberculosis diagnosed by bacteriological and/or histological results and managed in five French university hospitals from January 2000 to December 2009.ResultsWe included 21 patients. The mean diagnostic delay was 13 months. Twelve patients (57%) came from a low-incidence area and only two had a known immunosuppressed condition. Eighteen patients (86%) presented with abdominal symptoms. The main organs involved were the peritoneum (n = 14, 66%), the mesenteric lymph nodes (n = 13, 62%), and the bowel (n = 7, 33%). Sixteen patients (76%) underwent surgery, including two in an emergency setting. Seventeen patients (81%) received six months or more of anti-tuberculosis treatment. Finally, 16 patients (76%) had a positive outcome.ConclusionNew diagnostic procedures, and especially molecular biology, may help diagnose unusual clinical presentations of tuberculosis. Invasive procedures are frequently necessary to obtain samples but also for the treatment of digestive involvement.
ObjectifsLa tuberculose abdominale est rare, le tableau clinico-radiologique aspécifique et le diagnostic difficile. Notre objectif était de décrire les caractéristiques et la prise en charge thérapeutique de patients présentant une tuberculose abdominale dans un pays où la prévalence de cette infection est faible.Patients et méthodesNous avons recueilli les données cliniques, diagnostiques, thérapeutiques et le suivi des patients atteints de tuberculose abdominale, diagnostiquée sur des arguments bactériologiques et/ou anatomopathologiques, et pris en charge dans cinq hôpitaux universitaires français de janvier 2000 à décembre 2009.RésultatsVingt et un patients ont été inclus. Le délai diagnostique moyen était de 13 mois. Douze patients (57 %) étaient originaires d’une zone de faible prévalence de la tuberculose et seulement deux patients étaient immunodéprimés. Dix-huit patients (86 %) présentaient des symptômes abdominaux. Les principaux organes atteints étaient le péritoine (n = 14, 66 %), les ganglions mésentériques (n = 13, 62 %) et le tube digestif (n = 7, 33 %). Une intervention chirurgicale a été nécessaire chez 16 patients (76 %), en urgence pour deux d’entre eux. Dix-sept patients (81 %) ont reçu au moins six mois de quadri-thérapie antituberculeuse. Au final, 16 patients (76 %) présentaient une évolution favorable.ConclusionLes nouvelles techniques diagnostiques, notamment la biologie moléculaire, peuvent être utiles pour le diagnostic des formes cliniques inhabituelles de tuberculose. Des explorations invasives sont souvent nécessaires pour obtenir des prélèvements, mais aussi pour la prise en charge thérapeutique de l’atteinte digestive.
No file

Dates and versions

hal-01491854 , version 1 (17-03-2017)

Identifiers

Cite

A. Fillion, P. Ortega-Deballon, S. Al-Samman, A. Briault, C. Brigand, et al.. Abdominal tuberculosis in a low prevalence country. Médecine et Maladies Infectieuses, 2016, 46 (3), pp.140 - 145. ⟨10.1016/j.medmal.2016.02.003⟩. ⟨hal-01491854⟩
144 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More