Les paysages lus du ciel. De l'intérêt de la photographie aérienne oblique

Résumé : La vision et la photographie aérienne ont enthousiasmé les géographes de la première moitié du XXe s., avant que l’intérêt pour ce type de document ne s’émousse avec de nouvelles orientations épistémologiques de la géographie. Les auteurs de cet article veulent montrer que la photographie aérienne oblique, grâce à l’éloignement indispensable qu’elle procure et à la lisibilité des paysages qu’elle offre, est un média d’une grande utilité pour l’analyse des espaces géographiques. Son manque de rigueur « géométrique » n’interdit pas que les résultats obtenus soient reportés sur des supports cartographiques à échelle constante ou sur des coupes dotées d’une double échelle, pour un rendu « horizontal » des informations recueillies. L’article est fondé sur deux études de cas méditerranéennes pour exposer une méthode qui a recours à la théorie des ensembles et une démarche « descendante » qui conduit des grands faciès des paysages aux objets géographiques significatifs.La vision et la photographie aérienne ont enthousiasmé les géographes de la première moitié du XXe s., avant que l’intérêt pour ce type de document ne s’émousse avec de nouvelles orientations épistémologiques de la géographie. Les auteurs de cet article veulent montrer que la photographie aérienne oblique, grâce à l’éloignement indispensable qu’elle procure et à la lisibilité des paysages qu’elle offre, est un média d’une grande utilité pour l’analyse des espaces géographiques. Son manque de rigueur « géométrique » n’interdit pas que les résultats obtenus soient reportés sur des supports cartographiques à échelle constante ou sur des coupes dotées d’une double échelle, pour un rendu « horizontal » des informations recueillies. L’article est fondé sur deux études de cas méditerranéennes pour exposer une méthode qui a recours à la théorie des ensembles et une démarche « descendante » qui conduit des grands faciès des paysages aux objets géographiques significatifs.
Type de document :
Article dans une revue
Méditerranée : revue géographique des pays méditerranéens, Publications de l'Université de Provence, 2013, Espaces agraires, dynamiques paysagères, structures foncières, acteurs et planification, 120, pp.111-126. 〈10.4000/ mediterranee.6748〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [19 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01556485
Contributeur : Colette Renard-Grandmontagne <>
Soumis le : mercredi 5 juillet 2017 - 11:15:03
Dernière modification le : mercredi 7 février 2018 - 16:18:01
Document(s) archivé(s) le : mardi 23 janvier 2018 - 19:44:24

Fichier

mediterranee-6748.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

André Humbert, Roland Courtot, Colette Renard. Les paysages lus du ciel. De l'intérêt de la photographie aérienne oblique . Méditerranée : revue géographique des pays méditerranéens, Publications de l'Université de Provence, 2013, Espaces agraires, dynamiques paysagères, structures foncières, acteurs et planification, 120, pp.111-126. 〈10.4000/ mediterranee.6748〉. 〈hal-01556485〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

101

Téléchargements de fichiers

82