Nationalisme et «conservatisme révolutionnaire». L'itinéraire de Mœller van den Bruck (1876-1925) de l'Allemagne wilhelmienne à la République de Weimar

Résumé : Le nationalisme européen a souvent été interprété comme la principale source de l’avènement des dictatures et en particulier des fascismes. Le retour actuel sur la scène politique d’un certain attachement à la nation, allant jusqu’à l’expression même de mouvements radicaux à caractère xénophobe ou raciste, est-il le signe annonciateur du retour des dictatures au cœur de l’Europe ?
Mots-clés : histoire conservatisme
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Olivier Dard, Didier Musiedlak, Eric Anceaux. Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900-1920), 3, Peter Lang, pp.305-333, 2017, Pour une histoire nouvelle de l'Europe, 9782807603080
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01567582
Contributeur : Cegil Ul <>
Soumis le : lundi 24 juillet 2017 - 10:38:14
Dernière modification le : mercredi 22 novembre 2017 - 10:18:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01567582, version 1

Collections

Citation

Michel Grunewald. Nationalisme et «conservatisme révolutionnaire». L'itinéraire de Mœller van den Bruck (1876-1925) de l'Allemagne wilhelmienne à la République de Weimar. Olivier Dard, Didier Musiedlak, Eric Anceaux. Être nationaliste à l’ère des masses en Europe (1900-1920), 3, Peter Lang, pp.305-333, 2017, Pour une histoire nouvelle de l'Europe, 9782807603080. 〈hal-01567582〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

39