L’écriture en miroir chez l’enfant : une étude en moyenne section

Résumé : L'écriture en miroir de leur prénom (par ex., ? IАИА pour ANAIS) ou de caractères isolés (par ex., ε pour 3; L pour J) est fréquemment observée chez les jeunes enfants apprenant à écrire. Elle est encore peu comprise par les pédagogues et, souvent, suscite de l'étonnement, car les enfants écrivent des mots ou caractères qu'ils n'ont jamais vus ou appris. Elle peut aussi susciter l'inquiétude chez des parents qui y voient un signe avant-coureur d'une dyslexie. Cet article a d'abord pour objectif de faire succinctement le point sur les connaissances actuelles concernant cette écriture particulière en les incorporant dans un scénario développemental nouveau. Ensuite, nous rapportons une recherche empirique sur plus de 200 élèves de Moyenne Section de maternelle (enfants de 4 ans) qui permet d'approfondir et de tester plusieurs points majeurs de ce scénario.
Type de document :
Article dans une revue
Psychologie et Education, AFPEN, 2013, pp.69-80
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01585007
Contributeur : Interpsy Ul <>
Soumis le : lundi 11 septembre 2017 - 09:17:31
Dernière modification le : mardi 28 novembre 2017 - 11:16:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01585007, version 1

Collections

Citation

Anne-Marie Koch, Jean-Paul Fischer. L’écriture en miroir chez l’enfant : une étude en moyenne section. Psychologie et Education, AFPEN, 2013, pp.69-80. 〈hal-01585007〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

138