La reconnaissance des émotions chez les auteurs de violence sexuelle : approche différentielle et mise en rapport avec le niveau de conscience de l’acte

Résumé : Objectif À travers une approche croisant les champs de la linguistique et de la psychologie clinique, cette étude vise à montrer le degré d’identification émotionnelle à autrui chez les auteurs de violence sexuelle. Nous faisons l’hypothèse d’un traitement différentiel du registre de l’émotion au sein de cette population. Secondairement, nous posons qu’il y a une correspondance entre le niveau d’identification à autrui et la qualité de l’appropriation subjective du passage à l’acte. Nous avions parlé de trois formes d’appropriation subjective : le geste immotivé, la manœuvre frauduleuse destinée à enclencher une illusion chez soi et chez autrui et la conduite intentionnelle finalisée. Méthode Une situation d’énonciation obtenue, dans une situation d’expertise psychologique, par un remaniement de la consigne du subtest Arrangement d’Images de la WAIS-R a été proposée : « raconter une histoire ». Cette procédure est appliquée à 40 sujets masculins, auteurs d’infraction sexuelle mis en examen pour passage à l’acte délictueux. La participation émotionnelle du personnage de l’histoire dans l’action des personnages a été appréhendée par la notion de « schème d’état émotionnel » avec sa traduction perceptivo-motrice en termes de mimique et de posture. Résultats Trois groupes de sujets ont été identifiés : absence de participation émotionnelle ou émotions inadéquates produisant des actions immotivées ; émotion orientée à des fins manipulatoires couplée à un comportement de leurre et de tricherie et enfin décodage émotionnel adéquat au service d’une conduite pleinement assumée. Le niveau de conscience émotionnelle de soi et la faculté d’empathie sont des qualités déterminantes dans la conscience qu’un sujet a de son acte délictuel : partielle, totale ou absente.
Type de document :
Article dans une revue
Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, Elsevier Masson, 2015, 173 (2), pp.153 - 159. 〈10.1016/j.amp.2014.11.006〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01586205
Contributeur : Interpsy Ul <>
Soumis le : mardi 12 septembre 2017 - 15:43:09
Dernière modification le : mardi 28 novembre 2017 - 11:16:00

Identifiants

Collections

Citation

Philippe Huon, Marie-Christine Rebourg-Roesler, Joëlle Lighezzolo-Alnot, Claude De Tichey. La reconnaissance des émotions chez les auteurs de violence sexuelle : approche différentielle et mise en rapport avec le niveau de conscience de l’acte. Annales Médico-Psychologiques, Revue Psychiatrique, Elsevier Masson, 2015, 173 (2), pp.153 - 159. 〈10.1016/j.amp.2014.11.006〉. 〈hal-01586205〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47