La géographie au service de la défense du territoire : le cas du projet de réduit du Morvan (1872-1899) - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Revue de Géographie Historique Year : 2016

La géographie au service de la défense du territoire : le cas du projet de réduit du Morvan (1872-1899)

Abstract

Après la défaite de 1871, les dirigeants politiques et militaires engagent une réflexion afin de renforcer la sécurité à la frontière Nord-Est. En prenant l'hypothèse, réaliste, d'une défaite initiale suivie d'un repli des troupes, un projet de réduit dans le Morvan se fait jour. Le commandant Ferron, les généraux Frossard, Séré de Rivières et le capitaine Luzeux envisagent de choisir le Morvan pour y faire la guerre et prévoient de l'aménager, en construisant des fortifications, pour y remporter un succès. Ces projets ne se réalisent pas, mais traduisent la volonté d'utiliser une méthode fondée sur la compréhension de l'espace géographique. Si les fortifications, dont l'intérêt décroit à la fin du XIXe siècle, ne sont pas construites, la méthode perdure.

Dates and versions

hal-01699474 , version 1 (02-02-2018)

Identifiers

Cite

Emmanuel Chiffre, Jean-Christophe Sauvage. La géographie au service de la défense du territoire : le cas du projet de réduit du Morvan (1872-1899) . Revue de Géographie Historique, 2016, 8, ⟨10.4000/geohist.5371⟩. ⟨hal-01699474⟩
58 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More