Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge de l'excès pondéral de l'adulte : enquête auprès des médecins généralistes de Meuse

Résumé : L'excès pondéral n'a cessé de voir sa prévalence progresser au fil des dernières décennies et est devenu un enjeu majeur en termes de santé publique : le Plan Obésité 2010-2013 est né et en 2011, de nouvelles recommandations sur la prise en charge de premier recours ont été éditées, replaçant le médecin généraliste au centre de ce parcours de soins. Une enquête quantitative à l'aide d'un questionnaire a été menée auprès des médecins généralistes (MG) de Meuse, le plus rural des quatre départements lorrains, afin de connaître leurs opinions, mais aussi leurs pratiques et leurs vécus, quant à cette prise en charge. Les 150 MG meusiens ont été sollicités par double envoi (courrier et informatique), avec relance à trois semaines de l'envoi initial.80 médecins soit 53,3% ont répondu, dont un seul avec une formation en diabétologie/nutrition. La question de la formation pose problème et 48,7% d'entre eux pensent qu'il existe une attitude négative envers les patients en excès pondéral, y compris de la part des professionnels de santé. La prévention leur apparaît comme essentielle et les objectifs sont dorénavant plus tournés vers une santé globale. 93,8% considèrent assez voire très important le recours à un diététicien, 75% celui à un spécialiste de l'obésité et 57,5% celui à un éducateur en activité physique. Pourtant, ils ne sont respectivement que 58,8%, 37,5% et 3,8% à le faire. Ce paradoxe est également constaté lorsqu'est abordée la question du suivi, où, pour plus de 90% des MG qui l'envisagent assez à très important, seuls 40% d'entre eux s'y tiennent. L'utilisation des réseaux est insuffisante et la prescription médicamenteuse, inexistante. Cependant, plusieurs difficultés existent, principalement le manque de motivation et/ou de compliance des patients, les contraintes de temps et deremboursement, et le sentiment d'inefficacité ressenti par les soignants. Ces résultats témoignent ainsi d'une divergence entre théorie et pratique en matière de prise en charge de l'excès pondéral. Les MG sont concernés et volontaires pour s'y impliquer davantage, mais manquent encore de formation et de moyens, techniques mais aussi humains, adaptés. Il apparaît donc essentiel de poursuivre les différentes mesures entreprises afin de les aider. Des efforts doivent également être menés pour mieuxaccepter et moins stigmatiser ces patients, en vue d'une prise en charge de qualité
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [71 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01731664
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:20:26 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:46 PM
Long-term archiving on: : Friday, June 15, 2018 - 3:02:53 PM

File

BUMED_T_2014_HELAS_LUBRANIECKI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731664, version 1

Citation

Ségolène Hélas-Lubraniecki. Prise en charge de l'excès pondéral de l'adulte : enquête auprès des médecins généralistes de Meuse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01731664⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

122