Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Ingénierie tissulaire et cellules souches pulpaires

Résumé : La dent est sujette a de nombreuses agressions qui entraînent des altérations irréversibles de sa substance minérale, parfois accompagnées de processus inflammatoire et/ou infectieux qui, sans traitement, peuvent aboutir à la perte de la dent.Les alternatives actuellement utilisées sont des moyens artificiels tels que les restaurationscoronaires et prothétiques qui remplacent le tissu lésé mais qui ne restaurent pas son intégrité ni sa fonction propre.Depuis 2000, des études ont permis de mettre en évidence la présence de cellules souches dans la pulpe dentaire :- cellules souches issues de la pulpe dentaire des dents permanentes DPSC (Dental Pulp Stem Cells)- cellules souches issues de la pulpe de dents temporaires exfoliées SHED (Stem cells from Exfoliated Deciduous teeth)Dans le futur, avec l’aide de la bioingénierie tissulaire, la thérapeutique vise la mise au point de nouvelles stratégies de réparation/préservation basées sur une approche naturelle d'autoréparation de la dent.L'objectif de ce travail est de décrire les bases fondamentales amenées à révolutionner notre comportement clinique dans un futur proche
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [132 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01731795
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:28:01 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:50:46 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 2:57:40 AM

File

BUPHA_TD_2015_FLEURENTIN_JULIA...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731795, version 1

Citation

Julia Fleurentin. Ingénierie tissulaire et cellules souches pulpaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01731795⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

1290