Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Effets cliniques et endocriniens d'une dose unique d'étomidate chez le patients en choc septique

Résumé : L'étomidate est un agent anesthésique fréquemment utilisé chez les patients à l'état hémodynamique précaire. Il est cependant connu pour entraîner une diminution de la synthèse du cortisol notamment par inhibition de la 11-[bêta]hydroxylase, ceci diminuant la réponse cortico-surrénalienne à la stimulation par l' ACTH durant 6 à 24 heures. Cet effet retrouvé jusqu'à présent chez des patients anesthésiés au bloc opératoire ou en urgence n'entraîne pasde conséquences cliniques au long cours. Nous avons voulu étudier les effets de ce produit chez des patients en choc septique car ces patients ont besoin d'une réponse cortico-surrénalienne optimale pour répondre à l'agressiond'origine infectieuse et il est déjà reconnu qu'une insuffisance surrénale surajoutée entraîne une aggravation du pronostic.Notre travail est une étude satellite d'une étude randomisée multicentrique prospective comparant les effets de la supplémentation par hémisuccinate d'hydrocortisone à un placebo au cours du choc septique. Nous avons comparé les patients recevant de l' étomidate à ceux qui n'en recevaient pas au stade initial du choc septique afin d'étudier les effets cliniques et endocriniens ( en particulier sur le cortisol et l'aldostérone) d'un bolus d'étomidate utilisé pour faciliter l'intubation orotrachéale. 249 patients sont inclus dans l'étude.Nous avons ainsi pu montrer qu'un bolus d'étomidate chez des patients en choc septique entraînait de façon significative une dépression cortico-surrénalienne avec effondrement du cortisol (basal et stimulé) et de l'aldostérone. D'un point de vue clinique, les patients recevant de l'étomidate ont besoin d'un remplissage vasculaire plus important, les besoins en catécholamines sont également supérieurs durant les 24 premières heures. Après 24 heures il n'y a plus de différence entre les patients traités et non traités par étomidate. Cette étude est une des premières montrant les effets d'un bolus d'étomidate chez des patients de réanimation en choc septique grave. Elle ouvre le débat sur la poursuite de l'utilisation del'étomidate chez ces patients sachant que l'aggravation hémodynamique paraît réelle est que l'on ne connaît pas encore les conséquences à long terme de cette dépression surrénalienne initiale.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01731946
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:36:03 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:50 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:39:50 AM

File

SCDMED_T_2001_CRAVOISY_AURELIE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731946, version 1

Citation

Aurélie Cravoisy. Effets cliniques et endocriniens d'une dose unique d'étomidate chez le patients en choc septique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2001. ⟨hal-01731946⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

207