Cytolyse musculaire persistante après arrêt d'un traitement par statines: à propos de 8 cas - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2008

Muscular persistent cytolysis after stopping a statins treatment : regarding 8 cases

Cytolyse musculaire persistante après arrêt d'un traitement par statines: à propos de 8 cas

Abstract

Les statines, puissants agents hypocholestérolémiants, sont des médicaments largement prescrits en France avec plus de 3 millions de prescriptions. Les effets indésirables musculaires induits par ces traitements habituellement décrits (cytolyse musculaire, myalgies et crampes) sont généralement réversibles à l'arrêt du traitement. Notre étude basée sur le suivi clinique et biologique de huit patients, sur une période de vingt mois en moyenne, suggère la persistance d'une cytolyse musculaire malgré l'arrêt du traitement, avec ou sans symptomatologie clinique. Dans la littérature de rares cas de toxicité chronique des statines sont relatés. Néanmoins, nous suggérons, par notre série de cas, qu'il existe un lien étroit entre un traitement par statines et une toxicité musculaire directe chronique de ces médicaments malgré l'arrêt du traitement et ceci en l'absence de facteurs de risques musculaires chez nos patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2008_BOUR_SEVERINE.pdf (4.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01731972 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01731972 , version 1

Cite

Séverine Bour. Cytolyse musculaire persistante après arrêt d'un traitement par statines: à propos de 8 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2008. ⟨hal-01731972⟩
283 View
1853 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More