Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Validation du dispositif de thermodilution transpulmonaire sur un modèle de choc cardiogénique ischémique porcin

Résumé : INTRODUCTION : Le monitorage hémodynamique par système PiCCO® (Pulsion Medical System AG) est validé dans plusieurs situations cliniques. Il existe peu de données validant son utilisation au cours du choc cardiogénique. La noradrénaline est l’amine de choix dans le choc cardiogénique non ischémique selon les recommandations récentes RFE SRLF 2014. Cependant, aucune étude ne montre son intêret dans le choc cardiogénique ischémique.OBJECTIFS : Comparer les données fournies par le cathéter PiCCO® à celles de méthodes de référence d’évaluation hémodynamique (cathéters de Swan Ganz et Millar) dans un modèle de choc cardiogénique ischémique porcin réanimé. Evaluer l’effet de la noradrénaline dans le choc cardiogénique ischémique.METHODES : Il s’agit d’un modèle de choc cardiogénique par ligature de l’artère interventriculaire antérieure. L’ensemble des données hémodynamiques était recueilli avant et au moment du choc, puis toutes les heures pendant quatre heures. Douze cochons étaient répartis en deux groupes, un groupe sham (n = 6) s ans traitement et un groupe traité (n = 6) par noradrénaline pour maintenir une PAm supérieure ou égale à 65mmHg.RESULTATS : Les paramètres initiaux montraient, pour le groupe non traité et le groupe traité respectivement, une PAm de 90,7mmHg +/- 8,1 vers us 100,8mmHg +/- 20,7 ; IC PiCCO ® moy en de 3L/min/m² +/- 0,7 versus 2,8 +/- 0,7 ; une SvO2 de 65% dans les deux groupes. Au moment du choc, on observait une PAm de 68,8mmHg +/- 15 versus 53mmHg +/- 19,2 ; un IC PiCCO ® moyen de 1,7L/min/m² +/- 0,4 versus 1,6L/min/m² +/- 0,6 ; une SvO2 de 38,7% +/- 9,5 versus 39,7% +/- 15,4. Ilexistait une corrélation significative entre les IC du système PiCCO ® et le cathéter de Millar r = 0,358 [IC 95% 0,119-0,558] p = 0,004, entre les FE r = 0,299 [IC 95% 0,051-0,512] p = 0,019, entre la PTDVG et la PAPO r = 0,324 [IC 95% 0,050-0,552] p = 0,021. La noradrénaline permet une augmentation de la PAm de 26mmHg +/ - 14,3 p=0,033, de la FEG PiCCO® de 6,4% +/- 2,4 p=0,024, de la SvO2 de 14,1% +/- 5,5 p=0,033, de la FEVG donnée par le cathéter Millar de 8,7% +/- 4,1 p=0,043, du dP /dt max de 1345mmHg/s +/-465 p=0,024 ; sans augmentation significative de la FC.CONCLUSION : Dans notre modèle, notre étude permet de montrer que les corrélations sont significatives mais faibles entre les trois outils hémodynamiques pour les principaux paramètres utilisés en pratique clinique. En effet, en terme de valeur absolue, la significativité est peu importante mais l’évolution est significative, et cela est primordial pour le suivi des thérapeutiques instaurées.La noradrénaline augmente de manière signific ative la FE, la PAm, la SvO2, le dP /dt max sans augmenter la FC, et s’avère être le traitement de choix dans le choc cardiogénique ischémique
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [39 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732057
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:42:09 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:51 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 6:36:03 AM

File

BUMED_T_2015_BEURTON_ALEXANDRA...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732057, version 1

Citation

Alexandra Beurton. Validation du dispositif de thermodilution transpulmonaire sur un modèle de choc cardiogénique ischémique porcin. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01732057⟩

Share

Metrics

Record views

42

Files downloads

123