Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

La réparation des ruptures distales du supraspinatus : étude prospective randomisée sur 93 cas avec contrôle clinique et iconographique à 1 an

Résumé : La réparation du supraspinatus sous arthroscopie donne d'excellents résultats fonctionnels mais le taux de cicatrisation tendineuse, garant d'un résultat durable, n'a jamais fait l'objet d'étude comparative sérieuse entre la réparation à ciel ouvert et la réparation arthroscopique. Cette étude a pour but de comparer en tous points les résultats cliniques et anatomiques des deux techniques chirurgicales afin de valider la technique arthroscopique. Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude prospective randomisée menée entre octobre 2003 et janvier 2005. Quatre vingt treize épaules ont été opérées d'une rupture chronique distale du supraspinatus sur quatre vingt douze patients. Dans trente cinq cas la réparation a été réalisée à ciel ouvert et dans cinquante huit cas sous arthroscopie. L'âge des patients au moment de l'intervention se situe entre trente huit et soixante quatorze ans. La douleur postopératoire a été évaluée la première semaine par l'échelle visuelle analogique (EVA). Les révisions cliniques, au troisième et au douzième mois postopératoires, ont consisté en la mesure des amplitudes articulaires, en la réalisation d'un score de Constant et d'un " simple shoulder test " (SST). La cicatrisation tendineuse a été évaluée par arthroscanner au recul de un an. Résultats : La douleur postopératoire est significativement inférieure dans le groupe opéré par arthroscopie. Les résultats cliniques sont bons à excellents dans 83% des cas. On ne retrouve pas de différence significative en terme de résultats cliniques au recul trois mois et au recul maximum. Il existe moins de rétraction capsulaire dans le groupe des patients opérés par arthroscopie mais la différence n'est pas significative. On retrouve plus de 20% de ruptures itératives dans le groupe de patients opérés par arthroscopie contre aucun dans le groupe opéré à ciel ouvert. La rétraction tendineuse dans le plan frontal est un facteur défavorable à la cicatrisation tendineuse. La satisfaction des patients est identique dans les deux groupes. On ne note pas d'amélioration de la cicatrisation tendineuse au cours de notre expérience. Conclusion : La réparation sous arthroscopie des ruptures distales du supraspinatus apparaît moins douloureuse dans les premiers jours postopératoires et moins pourvoyeuse de capsulite rétractile. Cependant, la cicatrisation tendineuse est moins fiable que dans les réparations à ciel ouvert mais équivalente aux résultats constatés dans la littérature.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732068
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:42:37 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:33 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:13:02 AM

File

SCDMED_T_2005_TOUCHARD_OLIVIER...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732068, version 1

Citation

Olivier Touchard. La réparation des ruptures distales du supraspinatus : étude prospective randomisée sur 93 cas avec contrôle clinique et iconographique à 1 an. Sciences du Vivant [q-bio]. 2005. ⟨hal-01732068⟩

Share

Metrics

Record views

13

Files downloads

13