Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Restauration de la flexion du coude par neurotisation au canal brachial, dans les paralysies post-traumatiques C5C6 et C5C6C7. Comparaison entre simple et double neurotisation. Résultats d'une série de 29 patients

Résumé : Introduction : afin de restaurer une fonction en ciblant un ou plusieurs muscle(s) déficitaire et de diminuer le temps de dénervation, différents opérateurs ont cherché à rapprocher le front de repousse axonale au plus près de la jonction neuro-musculaire. La flexion du coude représente un modèle simple, pour lequel ce concept a été appliqué au début des années 90 par Oberlin à partir d'un transfert partiel du nerf ulnaire. Au niveau du canal brachial les transferts nerveux sont indiqués pour la restauration de la flexion du coude dans les paralysies C5C6 ou C5C6C7 avec avulsion des racines. Ils peuvent également être utilisés en complément de greffes nerveuses.Matériel et méthode : vingt-neuf patients ont été opérés d'avril 2003 à janvier 2010. Quinze « simple transfert » (transfert partiel du nerf ulnaire sur le nerf du biceps) et quatorze « double transfert » (simple transfert et transfert partiel du nerf médian sur le nerf du brachialis) ont été réalisés. L'âge moyen était de 30,2 ans, le délai opératoire moyen était de 6 mois, et le recul moyen de 34,3 mois. Nous avons choisi pour l'évaluation finale un recul minimum d'au moins 15 mois. Les deux populations présentaient des caractéristiques cliniques équivalentes, excepté pour la proportion desparalysies C5C6 qui était de 20% dans le groupe « simple transfert » et de 50% dans le groupe «double transfert ».Résultats : dans le groupe simple transfert 60% des patients ont récupéré une force M4 au dernier recul, avec une force de 2,2 kg avant-bras en supination. Le délai moyen de restauration d'une force M4 était de 13,2 mois. Dans tous les cas d'atteinte C5C6 (3 cas) les patients ont récupéré une force M4. Dans le groupe double transfert 85% des patients ont récupéré une force M4, avec une force de 2,9 kg. Le délai moyen de restauration d'une force M4 était de 11 mois. Dans tous les cas d'atteinteC5C6 (7 cas) les patients ont récupéré une force M4. Nous n'avons pas mis en évidence de différence significative entre les deux groupes. Dans la population complète la force de préhension globale (JAMAR) atteignait 50% de la forcecontro-latérale. Le délai de réinnervation (cotation M1) moyen était de 5,1 mois. 77,3 % des patients âgés de moins de 40 ans ont récupérés une force M4, contre 57,1 % des patients de plus de 40 ans. Pour un délai opératoire inférieur ou égale à 6 mois 75% des patients ont récupérés une force M4. 4 transferts des épitrochléens (Steindler) ont été réalisés en cas d?échec de la neurotisation (3 dans le groupe «simple transfert »). 7 patients présentaient un déficit au testing clinique comparativement au côté controlatéral; 3 patients avec un déficit sensitif, et 4 patients avec un déficit moteur. Aucune gêne n'était exprimée par les patients.Conclusion : les résultats de notre série sont comparables à ceux de la littérature. La double neurotisation nous semble permettre l?obtention de meilleurs résultats dans la proportion de force M4 et dans le délai de restauration d'une force M4, malgré la proportion plus importante d'atteinte C5C6 (pas de différence significative établie). Les patients avec une atteinte C5C6 présentaient de meilleurs résultats dans le délai de récupération et dans la force contre résistance. Ce résultat n'est pas seulement lié aux compensations que le patient utilise, mais bien à la plus grande efficacité des muscles biceps et brachialis réinnervés. L'analyse clinique retrouvait un déficit dans 7 cas sur 29, déficit considéré comme non gênant par le patient
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [75 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732152
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:46:27 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:10:25 AM

File

SCDMED_T_2011_BARTHEL_PIERRE_Y...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732152, version 1

Citation

Pierre-Yves Barthel. Restauration de la flexion du coude par neurotisation au canal brachial, dans les paralysies post-traumatiques C5C6 et C5C6C7. Comparaison entre simple et double neurotisation. Résultats d'une série de 29 patients. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01732152⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

963