Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Complications infectieuses des prothèses totales inversées d'épaule. A propos d'une série rétrospective, multicentrique de 32 patients réopérés

Résumé : Introduction: L'infection est la complication la plus fréquente après prothèse totale inversée d'épaule, et certainement l'une des plus grave. A partir d'une série rétrospective multicentrique de 32 patients, nous avons évalué l'efficacité et les conséquences fonctionnelles des différentes options thérapeutiques.Patients et méthode: 32 patients (19 hommes, 13 femmes) pris en charge entre 1996 et 2011 pour une infection sur prothèse inversée, ont été revus rétrospectivement. L'âge moyen à la prise en charge était de 71 ans (55-83). La prothèse en place au moment du diagnostic d'infection était de première intention dans 23 cas, et de révision dans 9 cas. Le score de Constant moyen était de 34 (11-69). Ces patients ont fait l'objet de débridement avec conservation des implants (13 cas), de révision en 1 temps (5 cas), en 2 temps (14 cas), ou d'une dépose des implants avec ou sans interposition de spacer (6 cas), soit un total de 38 procédures chirurgicales. Au recul moyen de 36 mois (12-137), nous disposions d'une évaluation clinique, biologique et radiographique pour chaque patient.Résultats: Les germes les plus fréquemment isolés étaient P. Acnes (55%) et lesStaphylocoques coagulase-négative (50%). Le taux de complication global était de 26%, et était plus élevé pour les révisions en 2 temps et les résections arthroplasties (33%). Au dernier recul, l'infection était contrôlée chez 26 patients (81%). Le score de Constant final moyen était de 47 (12-75). Après débridement simple, le score de Constant moyen était de 51(29-75), mais l'infection persistait dans 46% des cas. En cas de révision avec réimplantation de prothèse inversée, le score de Constant moyen était significativement meilleur qu'en cas de dépose simple (CS=46 contre CS=25, p=0,001), et le taux de guérison comparable (CS=73 contre CS=67%). Une amélioration significative du score de Constant après traitement n'était notée que chez les patients ayant un score de Constant initial bas (<30). Discussion: La prise en charge des infections sur prothèse inversée est peu documentée dans la littérature, et aboutit souvent à la perte des implants. Bien qu'exigeante techniquement, nous montrons que la réimplantation d'une prothèse inversée en cas d?infection est possible, et qu'elle améliore le pronostic fonctionnel sans compromettre les chances de contrôle de '?infection, par rapport à la dépose des implants, qui doit rester une solution de sauvetage. Le débridement simple est l'option la moins agressive, mais expose au risque d'infection résiduelle, et n'est indiquée qu'en cas d'infection aiguë. Une infection bien tolérée cliniquement doit faire reconsidérer la nécessité d'un traitement chirurgical
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732203
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:49:04 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:52 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:17:30 AM

File

BUMED_T_2013_JACQUOT_ADRIEN.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732203, version 1

Citation

Adrien Jacquot. Complications infectieuses des prothèses totales inversées d'épaule. A propos d'une série rétrospective, multicentrique de 32 patients réopérés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01732203⟩

Share

Metrics

Record views

44

Files downloads

644