Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Améliorer et renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations du Sud face au défi du développement durable. Les solutions de l'agroécologie. Etude du cas du Moyen-Ouest du Vakinankaratra de Madagascar

Résumé : Si la nutrition est un concept transversal, la pauvreté et les inégalités sont les principales causes des malnutritions.Celles-ci ont des conséquences humaines mais également économiques majeures et se positionnent à lafois comme causes et conséquences du sous-développement. L’évolution des contextes démographique et nutritionnelest à l’origine d’une évolution de l’épidémiologie : le visage de la malnutrition est en pleine mutationet se traduit par l’apparition de nouveaux défis en lien avec la progression rapide des maladies nontransmissibles et des doubles fardeaux nutritionnels. Au total, en incluant les situations de suralimentation,50% de la population mondiale serait concernée par un problème de malnutrition.Paradoxalement, 80% des personnes sous-alimentées exercent un métier dont l’objectif est précisément deproduire de la nourriture. Le problème de la faim dans le monde résulte d’une construction historique fondée,d’une part, sur un désinvestissement dans les agricultures du Sud depuis les Indépendances et, d’autre part,sur le recours de plus en plus fréquent aux importations alimentaires. Cette dynamique a abouti à la crise alimentairede 2008, manifestation aiguë de situations d’extrême pauvreté. Cette crise a remis les enjeux de sécuritéalimentaire à l’ordre du jour des agendas politiques.Les travaux réalisés depuis 2008 mettent en avant la nécessité de réinvestir dans les agricultures nationales enciblant les agriculteurs familiaux. Cependant, la question persiste quant au modèle de production agricole àsoutenir. Le modèle agro-industriel, modèle dominant, semble avoir atteint ses limites et véhicule des externalitésnégatives majeures. Par ailleurs, une multitude de défis environnementaux, économiques et sociauxémergent et prendront de l’ampleur dans les décennies à venir. Ces défis impacteront fortement la sécuritéalimentaire des populations du monde entier, à commencer par celles des pays en développement. Dans cecontexte, l’agroécologie se présente comme une candidate intéressante. Elle propose plusieurs éléments deréponse pertinents mais se heurte à des problèmes de diffusion en lien, notamment, avec l’absence de politiquede soutien aux agricultures familiales dans les pays du Sud.Si l’agroécologie est une des solutions à l’équation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, elle doit égalementêtre accompagnée par des approches transversales qui concernent l’ensemble des acteurs des filièresagro-alimentaires, consommateurs inclus, pour évoluer vers des modes de production et de consommationdurables. La prise en compte des enjeux nutritionnels passe par la mise en place de politiques et de programmesintégrés qui mobilisent des approches macro-économiques et des interventions à la fois sensibles etspécifiques à la nutrition. En parallèle, la reconnaissance du droit à l'alimentation engage les Etats à oeuvreren faveur de son respect, de sa protection et de sa réalisation progressive. Les populations deviennent ainsititulaires de droits et peuvent demander des comptes à leurs gouvernants.Programmes intégrés participatifs et droit à l'alimentation sont deux leviers incontournables pour potentialiserune agroécologie au service des agricultures familiales. Leur mise en oeuvre constitue un réel challenge dansle contexte des pays en développement mais reste une condition nécessaire pour une sécurité alimentaire etnutritionnelle globale et durable.Le cas de Madagascar cristallise ces problématiques. L’analyse du pays et des projets agroécologiques qui ysont actuellement menés est utilisée pour illustrer la synthèse bibliographique réalisée dans le présent travail.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732406
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 2:59:25 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:03 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 10:58:06 AM

File

BUPHA_T_2015_JOYEUX_CAMILLE.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732406, version 1

Citation

Camille Joyeux. Améliorer et renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations du Sud face au défi du développement durable. Les solutions de l'agroécologie. Etude du cas du Moyen-Ouest du Vakinankaratra de Madagascar. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨hal-01732406⟩

Share

Metrics

Record views

284

Files downloads

258