Prise en charge de la dyspepsie chronique chez l'adulte jeune de moins de 40 ans en soins primaires : enquête auprès des médecins généralistes maîtres de stage en Lorraine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Management of chronique dyspepsia of young adult less than 40 years in primary care : a survey into Lorraine general practitioners residents supervisors

Prise en charge de la dyspepsie chronique chez l'adulte jeune de moins de 40 ans en soins primaires : enquête auprès des médecins généralistes maîtres de stage en Lorraine

Abstract

La prévalence de la dyspepsie chronique est de 5 à 25 % dans la population et représente jusqu'à 5 % des consultations en médecine générale. Les médecins généralistes sont des acteurs essentiels de sa prise en charge, particulièrement chez les sujets jeunes à risque faible de cancer digestif, chez lesquels la décision d'examens complémentaires n'est pas systématique. Nous avons réalisé une enquête auprès des médecins généralistes maîtres de stages en Lorraine sur leur pratique de la prise en charge de la dyspepsie chronique chez l'adulte de moins de 40 ans;Résultats : Ont été obtenues 66 réponses / 113 questionnaires. Les difficultés pour faire réaliser la gastroscopie sont rares (12,7 %). L'altération de l'état général (50,8 %), l'histoire de la maladie (50,8 %), le syndrome anémique (48,4 %) ainsi que la demande du patient (44,6 %) sont les principaux motifs de réalisation de la gastroscopie. Sont recherchées plutôt des lésions bénignes (gastrite 50,8 % et oesophagite 41 %) ainsi que l'infection à Helicobacter pylori (28,6 %). En l'absence de gastroscopie, un autre examen est demandé dans 73,8 % des cas : l'échographie abdominale (61,5 %), le bilan martial (44,6 %) et la recherche de H. pylori par test respiratoire (36,9 %) ou sérologie (9,2 %). En présence de H. pylori, l'éradication est réalisée dans 95,5 % des cas, au moyen d'une trithérapie, mais le contrôle d'éradication est rare (30,8 %). Le traitement empirique avec les inhibiteurs de la pompe à protons est de loin le plus utilisé en 1ère et 2e intention. A peine un tiers des maîtres de stage a fait une formation sur la dyspepsie, qui semble influencer la pratique pour la recherche de l'infection à H. pylori. La prise en charge déclarée par les médecins généralistes maîtres de stages est en accord avec les recommandations internationales pour la réalisation de la gastroscopie, et à un moindre degré pour la prise en compte de l'infection à H. pylori dans la dyspepsie chronique.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2010_CORTINA_LAURENT.pdf (1.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732443 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732443 , version 1

Cite

Laurent Cortina. Prise en charge de la dyspepsie chronique chez l'adulte jeune de moins de 40 ans en soins primaires : enquête auprès des médecins généralistes maîtres de stage en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01732443⟩
88 View
1810 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More