Progression de la rétinopathie diabétique chez les femmes enceintes : étude rétrospective monocentrique d'une série de 77 patientes consécutives - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

Progression of diabetic retinopathy during pregnancy : a retrospective analysis of a series of 77 consecutive patients

Progression de la rétinopathie diabétique chez les femmes enceintes : étude rétrospective monocentrique d'une série de 77 patientes consécutives

Abstract

La grossesse est un facteur de risque reconnu de développement et de progression de la rétinopathie diabétique. Nous rapportons les résultats d'une étude rétrospective menée chez 77 patientes diabétiques enceintes suivies conjointement par les diabétologues, les obstétriciens et les ophtalmologistes. Les patientes ont bénéficié d'un examen ophtalmologique au minimum une fois par trimestre. Sur le plan du diabète nous avons retenu les critères suivants : le type de diabète, l'âge au moment de la découverte du diabète, la durée d'évolution du diabète, les valeurs d'HbA1C à chaque trimestre. Sur le plan général nous avons évalué les critères suivants : l'âge de la patiente au début de la grossesse, la programmation de la grossesse, la présence d'une hypertension artérielle, le poids de l'enfant à l'accouchement. Les taux moyens d'HbA1C étaient de 7,08 +- 1,32% au 1er trimestre, 6,24 +- 0,85% au 2ème trimestre et de 6,2 +- 0,77% au 3ème trimestre. Quatorze femmes (18,2 %) souffraient d' hypertension artérielle avant la grossesse, 11 (14,3%) ont développé une hypertension gravidique et 4 (7,2%) une pré-éclampsie. L'analyse de la RD avec le temps a montré une progression d'au moins un stade chez 4 patientes entre le 1er et le 2ème trimestre, chez 3 entre le 2ème et le 3ème trimestre et chez 7 entre le 1er et le 3ème trimestre. Dans notre série le fait d'avoir une hypertension artérielle préexistante à la grossesse ou de développer une hypertension gravidique est un facteur de risque d'aggravation de la RD (p=0,033) contrairement aux autres facteurs étudiés. Les résultats de notre étude confirment des études antérieures montrant que la progression de la RD est rare si le stade initial est l'absence de RD ou une RDNP minime. Un bon contrôle glycémique initial et pendant la grossesse permet également de limiter l'évolution de la RD. Une surveillance multidisciplinaire conjointe par l'obstétricien, le diabétologue et l'ophtalmologiste permet d'optimiser la surveillance des femmes enceintes diabétiques et d'éviter ou de minimiser les complications ophtalmologiques liées à la grossesse.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2009_STALNIKIEWICZ_LUCIE.pdf (925.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732453 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732453 , version 1

Cite

Lucie Stalnikiewicz. Progression de la rétinopathie diabétique chez les femmes enceintes : étude rétrospective monocentrique d'une série de 77 patientes consécutives. Sciences du Vivant [q-bio]. 2009. ⟨hal-01732453⟩
15 View
364 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More