Evaluation of the management of breakthrough pain in general practice : semi structured interviews with general practitioners from southern Meuse - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Evaluation of the management of breakthrough pain in general practice : semi structured interviews with general practitioners from southern Meuse

Evaluation de la prise en charge des Accès Douloureux Paroxystiques en Médecine Générale. Entretiens dirigés auprès de médecins généralistes du Sud Meusi

(1)
1

Abstract

Les Accès Douloureux Paroxystiques (ADP) correspondent à une exacerbation douloureuse d’installation rapide, d’intensité sévère, de durée brève, survenant chez un patient porteur d’une maladie néoplasique sur une douleur chronique contrôlée par un traitement de fond opioïde. Ils sont fréquents, leur retentissement au quotidien est majeur. La biodisponibilité quasi immédiate du fentanyl transmuqueux en fait la référence antalgique dans l’ADP. Ce type de douleur reste peu connu en dehors de la cancérologie et des soins de support. Ce travail a pour objectif d’analyser la prise en charge des ADP en médecine générale. Pour cela, nous avons étudié auprès de généralistes les connaissances sur l’ADP, les modalités diagnostiques et thérapeutiques, les difficultés et les recours pour y faire face. Il s’agit d’une étude qualitative par entretiens individuels semi-structurés menée entre 2013 et 2015 auprès de huit généralistes du sud de la Meuse. La définition complète de l’ADP était donnée par deux médecins sur les huit interrogés. L’évaluation de la douleur était souvent difficile, majoritairement faite par l’anamnèse du patient et de l’entourage. Les outils d’évaluation standardisés étaient rarement utilisés. La moitié des médecins avaient recours à la morphine orale à libération immédiate en situation d’ADP. Les indications étaient hésitantes, mais les effets secondaires connus et maîtrisés. Trois médecins utilisaient du fentanyl transmuqueux, dont la manipulation était incertaine. La souffrance exprimée par les patients et les aidants avait une forte influence sur les décisions thérapeutiques. La crainte de l’échec de l’antalgie et le risque suicidaire ressortaient. La solitude du généraliste face au patient douloureux était une difficulté récurrente. Le soutien d’équipes spécialisées en soins de support et de l’hospitalisation à domicile était unanimement reconnu, comme celui d’aidants familiaux. La formation médicale continue dans le domaine de l’antalgie était jugée indispensable. C’est la principale conclusion de cette étude : les ADP relèvent parfaitement des compétences du médecin généraliste et doivent faire l’objet de formations spécifiques en médecine générale afin d’optimiser le soulagement des patients concernés
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_BONNAT_VICTOR.pdf (2.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732571 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732571 , version 1

Cite

Victor Bonnat. Evaluation de la prise en charge des Accès Douloureux Paroxystiques en Médecine Générale. Entretiens dirigés auprès de médecins généralistes du Sud Meusi. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01732571⟩
75 View
271 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More