Les erreurs médicamenteuses en établissements de santé : Etude à partir des données de centres antipoison et de toxicovigilance - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Medication errors in health care establishments : Study from datas of french poison centers

Les erreurs médicamenteuses en établissements de santé : Etude à partir des données de centres antipoison et de toxicovigilance

Abstract

Les erreurs médicamenteuses constituent un véritable problème de santé publique, de par leur fréquence et la gravité des conséquences qu'elles peuvent engendrer. En 2005, les résultats de l'étude française ENEIS ont montré qu'il se produirait 1,32 erreur médicamenteuse grave pour 1 000 journées d'hospitalisation en Médecine Chirurgie Obstétrique. La mise en place d'une prévention efficace est donc indispensable. Les deux premières parties de ce mémoire s'attachent à définir ce que sont les erreurs médicamenteuses et les moyens dont nous disposons à ce jour pour les prévenir.L'un des axes majeurs de prévention consiste en la détection des erreurs médicamenteuses, leur analyse et la mise en place d'actions d'amélioration. Les Centres Antipoison et de Toxicovigilance (CAP-TV) sontquotidiennement sollicités, suite à la survenue d'erreurs médicamenteuses, pour évaluer les risques encourus par les patients et connaître la conduite à tenir. Ainsi, en 2010, les dix CAP-TV français ont reçu 16 000 appels relatifs à des erreurs médicamenteuses. Ces données sont renseignées avec précision dans une base locale puiscentralisées au niveau national. Le système d'information des CAP-TV présente donc un réel intérêt dans la détection des erreurs médicamenteuses.Partant de ce constat, nous avons choisi d'étudier les erreurs médicamenteuses à partir des données des CAPTV.Nous avons ciblé les erreurs médicamenteuses en établissements de santé disposant d'une pharmacie à usage intérieur, pour lesquelles les CAP-TV ont été sollicité durant les six premiers mois de l'année 2011. Cinq CAP-TV ont participé à notre étude, ce qui représente 118 cas d'erreurs médicamenteuses.Ces erreurs médicamenteuses ont servi de support à l'évaluation de différents outils méthodologiques proposés par la Société Française de Pharmacie Clinique et le groupe de travail « Qualité et méthodes » du Comité de coordination de toxicovigilance. Nous avons confronté ces outils qui servent à caractériser et analyser les erreurs médicamenteuses et avons évalué l'apport de chacun.Pourquoi une telle étude ?Les outils de caractérisation et d'analyse des erreurs médicamenteuses présentent un intérêt majeur dans la gestion des risques liés au processus de prise en charge médicamenteuse. Ils permettent de mettre en évidence des risques et des facteurs de risques, définissant ainsi les actions d'amélioration à mettreen place pour sécuriser le processus. Toutefois, l'étude des erreurs médicamenteuses se heurte à une limite importante : la sous-déclaration. Sensibiliser les professionnels de santé à déclarer les erreurs médicamenteuses reste l'un des principaux défis à venir...
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2011_CUNAT_CLAIRE.pdf (1.4 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732684 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732684 , version 1

Cite

Claire Cunat. Les erreurs médicamenteuses en établissements de santé : Etude à partir des données de centres antipoison et de toxicovigilance. Sciences pharmaceutiques. 2011. ⟨hal-01732684⟩
451 View
4226 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More