Evaluation des pratiques de stérilisation chez les chirurgiens dentistes libéraux de Meurthe et Moselle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Evaluation des pratiques de stérilisation chez les chirurgiens dentistes libéraux de Meurthe et Moselle

Abstract

OBJECTIF : Notre travail a pour objectif d'évaluer les pratiques de stérilisation des chirurgiens dentistes libéraux de Meurthe et Moselle. En effet, le Pharmacien Inspecteur de Santé Publique peut être amené a évaluer ces pratiques lors des visites sanitaires de cabinet de chirurgie dentaire.METHODE : Un questionnaire d'autoévaluation, anonyme à 27 critères a été envoyé à l'ensemble des chirurgiens dentistes libéraux du département. Ce questionnaire a été élaboré grâce a une collaboration entre le service d'épidémiologie de la faculté d'Odontologie de Nancy, et le service de stérilisation de l'Hôpital de Brabois Adultes. Nous avons obtenue l'accord du président du Conseil Départemental de l'Ordre des Chirurgiens Dentistes, pour le distribuer à l'ensemble des praticiens du département.RESULTATS : Le taux de réponse a été de 43.2% (n=209). Pour les produits de prédesinfection, 74% des répondants affichent la fiche de sécurité fabricant et 99% respectent les recommandations d'usage de ces produits. De plus, 98,5% des répondants prédesinfectent leurs instruments après chaque acte. 99% des répondants nettoient leurs instruments après chaque utilisation. La technique de nettoyage la plus utilisé est une association entre le bac à ultrason et le brossage manuel (46.4%). On remarquera que 23.4% des répondants (n=46) utilisent exclusivement le bac a ultrason comme technique de nettoyage. Hors cette technique ne devrait pas être utilisé seul. Concernant les appareils utilisés pour la stérilisation, 91,3% des répondants utilisent un stérilisateur à vapeur d'eau à cycle B.Concernant le traitement de l'instrumentation dynamique, seul 20,61% des répondants nettoient et stérilisent leurs PIR, et 77, 51% nettoient et désinfecte leur PIR. Ces instruments devraient normalement être stérilisé. 93,7% des chirurgiens dentistes vérifient leurs cycles de stérilisation et 63,20% éditent undocument après chaque cycle de stérilisation. Enfin on relève que 72,50% des répondants déclarent pouvoir améliorer leurs pratiques de stérilisation, 55.35% en ayant plus de moyen et 22% en ayant plus de formation.CONCLUSION : Les réponses obtenues montrent que les chirurgiens dentistes du département ont bien mesurer l'importance du processus de stérilisation dans la maîtrise du risque infectieux. Des actions de formations ou d'informations pourraient être mis en place pour améliorer certaines étapes du processus.De même cette étude pourrait être étendu au niveau régional afin d'avoir une vision d'ensemble des pratiques de stérilisation.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2012_CUNIN_LUDOVIC.pdf (625.52 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732705 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732705 , version 1

Cite

Ludovic Cunin. Evaluation des pratiques de stérilisation chez les chirurgiens dentistes libéraux de Meurthe et Moselle. Sciences pharmaceutiques. 2012. ⟨hal-01732705⟩
104 View
1054 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More