Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

La prise en charge de l'inhibition de la lactation du post-partum

Résumé : Introduction : En 2013, le taux d'allaitement maternel en France est de 70%, néanmoins il peut êtreprescrit un médicament inhibiteur de la montée de lait chez certaines femmes le nécessitant. Il existeplusieurs types de traitement dont la bromocriptine (Parlodel® 2,5 mg cp) en première intention et ladihydroergocryptine (Vasobral®), utilisée hors AMM, en cas de contre-indication à la bromocriptine.Nous avons souhaité observer l'efficacité (à savoir, l'absence d'écoulement de lait) et les effetsindésirables respectifs de la bromocriptine et de la dihydroergocryptine dans l'inhibition de la lactation,dans le cadre d'une étude descriptive menée à la Maternité Régionale Universitaire de Nancy de marsà juillet 2013 inclus. Résultats/Discussion : Nous avons obtenu deux groupes de patientes : 61traitées par bromocriptine et 11 traitées par dihydroergocryptine. Dans le bras bromocriptine, 55% despatientes n'ont présenté aucun écoulement mammaire sur toute la durée du traitement, contre 30%dans le bras dihydroergocryptine. La douleur mammaire décrit un pic à J14 quel que soit le traitementde même qu'il existe une recrudescence des effets indésirables à J14. Ce pic douloureux peuts'expliquer par des remaniements physiologiques de la glande mammaire. De plus, d'après notreanalyse, la consommation de tabac favoriserait l'apparition d'écoulements, et ainsi, augmenteraitl'inefficacité du traitement. Nous n'avons pas constaté de lien entre l'obésité ou le diabète gestationnelsur l'efficacité du traitement inhibiteur. Les résultats de notre étude révèlent donc une efficacitépartielle de la bromocriptine, ainsi que des effets indésirables fréquents, ayant parfois nécessité l'arrêtdu traitement. En ce qui concerne la dihydroergocryptine, la faible taille de l'échantillon étudié ne nouspermet pas de conclure quant à l'efficacité et la tolérance du traitement. Conclusion : De la mêmemanière que les conclusions 2013 du groupe de travail de l'ANSM montrant un rapport bénéfice-risquedéfavorable pour ces 2 molécules, notre étude démontre qu'il est légitime de s'interroger surl'intérêt de la bromocriptine, de la dihydroergocryptine ainsi que sur la pertinence des alternativesdisponibles dans l'inhibition de la lactation.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732841
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:21:20 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:00 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 6:33:19 PM

File

BUPHA_T_2014_PRATELLI_CLAIRE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732841, version 1

Citation

Claire Pratelli. La prise en charge de l'inhibition de la lactation du post-partum. Sciences pharmaceutiques. 2014. ⟨hal-01732841⟩

Share

Metrics

Record views

73

Files downloads

672