Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Apport de l'anticorps anti c-kit pour le diagnostic des tumeurs stromales gastro-intestinales : à propos d'une étude rétrospective de 62 observations

Résumé : Les tumeurs stromales constituent le groupe le plus important des tumeurs gastro-intestinales non épithéliales . Elles possèdent une considérable hétérogénéité phénotypique et leur histogenèse reste incertaine. Récemment le récepteur c-kit, mis en évidence dans les cellules de ces tumeurs a été considéré comme un marqueur spécifique de ces lésions. Dans notre étude anatomo-clinique rétrospective nous avons recherché l'existence d'un immunomarquage des cellules tumorales de nos 62 tumeurs gastro-intestinales par un anticorps anti c-kit. En préambule à cette étude, nous avons recherché dans divers tissus normaux ettumoraux, le récepteur c-kit avec les méthodes immunohistochimiques les plus sensibles et les plus spécifiques. Ces études ont été réalisées sur des tissus témoins fixés dans du formol ou sur coupes semlfines pour des tissus inclus en plastique hydrosoluble ou dans l'alcool polyvinylique. Différentes méthodesd'inversion de la fixation ont été pratiquées. La mise en évidence de l'antigène a fait appel à des montages en trois couches utilisant la streptavidine-biotine et à des méthodes d'amplification par la tyramine biotinylée ou par le système Envision[trademark]. Avec ces techniques, nous avons pu détecter par immunomarquage lerécepteur c -kit dans différents tissus normaux et tumoraux et en particulier dans les cellules des tumeurs stromales. La découverte de ce récepteur dans certaines des tumeurs de notre série nous a permis de distinguer deux groupes. Douze tumeurs qui n'étaient pas marquées par l'anticorps anti c-kit. Nous avonsainsi découverts cinq léiomyomes, un léiomyosarcome, deux schwannomes et quatre tumeurs de phénotype"mésenchymateux" . Le deuxième groupe comportait cinquante tumeurs marquées par l'anticorps anti c-kit associé parfois à un marquage par les anticorps anti CD34. anti actine musculaire lisse, anti desmine et anti PS100. Ces cellules possédaient en microscopie électronique quelques organites des myocytes lisses. Au vu deces différéntes constations, le marquage par l'anticorps anti c-kit semble un excellent signe pour le diagnostic des tumeurs stromales. Par ailleurs, son existence dans les cellules de ces tumeurs relancent la discussion de leur origine histogénétique. En proposant comme cellule précurseur une cellule mésenchymateuse indifférenciée pouvant donner naissance aux cellules interstitielles de Cajal ou aux myocytes lisses, une théorie histogénétique uniciste permet de regrouper toutes ces tumeurs. Dans cette perspective, la biologiemoléculaire. en mettant en évidence les mutations du gène a-kit, pourrait être un élément essentiel pour le diagnostic des tumeurs stromales .
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732875
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:23:00 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:21 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:01:55 PM

File

SCDMED_T_2001_GARCIA_PIMENTA_F...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732875, version 1

Citation

Fernanda Garcia Pimenta. Apport de l'anticorps anti c-kit pour le diagnostic des tumeurs stromales gastro-intestinales : à propos d'une étude rétrospective de 62 observations. Sciences du Vivant [q-bio]. 2001. ⟨hal-01732875⟩

Share

Metrics

Record views

45

Files downloads

26