La vision chez les bovidés: cas particulier du taureau de combat - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2002

La vision chez les bovidés: cas particulier du taureau de combat

Abstract

Les vertébrés possèdent une anatomie générale commune du globe oculaire, mais chaque espèce détient des particularités qui influent énormément sur le champ de vision. Chez les bovidés ces particularités sont tout d'abord une position latérale des yeux qui leur confère une vision essentiellement monoculaire, et une disparition de la fovéa au niveau de la rétine qui est remplacée par des zones plus spécialisées dans la détection du mouvement. Cette perception du mouvement joue un rôle primordial dans la corrida, car c'est grâce à cephénomène que le taureau attaque la muleta plutôt que son porteur.Mais la vue de l'animal baisse au fur et à mesure du combat à cause de la fatigue, des chocs et de la poussière, pour finir par être quasi nulle au moment de la mise à mort.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2002_VALETTE_RENAUD.pdf (17.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01732916 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732916 , version 1

Cite

Renaud Valette. La vision chez les bovidés: cas particulier du taureau de combat. Sciences pharmaceutiques. 2002. ⟨hal-01732916⟩
86 View
21 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More