Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation de l'efficacité d'une nouvelle intensification thérapeutique avec autogreffe de cellules souches hémotapoïétiques chez des patients atteints de myélome multiple en rechute

Résumé : INTRODUCTION : Le myélome multiple (MM) demeure une maladie incurable malgré les progrès sur la survie au cours de ces dernières décennies. L'intensification-autogreffe de cellules souches est le traitement de référence en première ligne chez le sujet de moins de 65 ans. En situation de rechute, les options thérapeutiques sont multiples grâce à l'apport des nouvelles molécules (bortézomib, thalidomide, lénalidomide...), et il n'existe actuellement aucun gold standard. Le but de notre étude est d'une part, d'évaluer l'efficacité et la tolérance d'une nouvelle intensification en rechute, et d'autre part de définir des indices pronostiques qui permettraient d'identifier les patients qui bénéficieraient au mieux de ce traitement.PATIENTS ET METHODES : Il s'agit d'une étude rétrospective, menée dans 3 centres, dans lesquels nous avons répertorié tous les patients déjà autogreffés en première ligne pour un MM, et ayant bénéficié d'une nouvelle intensification en situation de rechute, entre décembre 1998 et mars 2011.RESULTATS : 60 patients ont été inclus dont 33 hommes et 27 femmes. Les âges médians lors de la première et de la deuxième intensification sont respectivement de 54 ± 7,3 ans et 59,6 ± 6,4 ans. La médiane de survie globale depuis le diagnostic est de 13 ans, celle depuis l'intensification autogreffe en rechute est de 7,1 ans et la médiane de survie sans progression après autogreffe en rechute est de 21 mois. Les principaux facteurs pronostiques sur la survie sont la qualité de la réponse après la première autogreffe, le temps jusqu'à progression après celle-ci et le nombre de ligne de traitement avant l'autogreffe en rechute.CONCLUSION : L'intensification-autogreffe de cellules souches, dans le MM en rechute,apparait être une option thérapeutique efficace et peu toxique, particulièrement chez les patients en première rechute, et ayant bénéficié d'une rémission prolongée après un premier traitement similaire en première ligne. Les nouveaux agents ont leur place dans cette stratégie d'intensification, notamment à l'induction et en traitement de consolidation ou d'entretien afin d'obtenir et de prolonger une rémission de qualité
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [120 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01732928
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:26:17 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:01 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 7:45:13 PM

File

BUMED_T_2012_TARDY_STEPHANIE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732928, version 1

Citation

Stéphanie Tardy. Evaluation de l'efficacité d'une nouvelle intensification thérapeutique avec autogreffe de cellules souches hémotapoïétiques chez des patients atteints de myélome multiple en rechute. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01732928⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

852