Analyse combinée de la tomoscintigraphie myocardique et du coroscanner - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2008

Combined Analysis of Myocardial Tomoscintigraphy and CT coronary angiography

Analyse combinée de la tomoscintigraphie myocardique et du coroscanner

Abstract

Objective : the purpose of this study was to assess the added information provided by the superimposition from the SPECT and the CT coronary angiography, in the identification of the coronary artery-related ischaemia (reversible defects) and the coronary artery-related infarction (fixed defects). Methods : 37 patients underwent myocardial SPECT and CT coronary angiography analyzed separately and then, added information provided by the fused images, in case of discordance. Results : the rates of patients showing a total concordance between SPECT and CT coronary angiography were initially 33% for the identification of the artery-related ischaemia and 81% for artery-related infarction. The use of fused images was associated with a trend toward enhancement in the identification of the ischaemia-related artery defindes at coronary angiography (overall accuracy : 74% vs 69%) but not for the infarction-related ones (overall accuracy : 95% vs 94%). Conclusions : compared with the sole analyse of SPECT, addition of fused SPECT/CT images appears to enhance the ability to identify the ischaemia-related artery but not the infarction-related ones. This might be particularly useful for determining the optimal revascularisation procedure of multivessel patients.
Objectif : L'objectif de notre travail était d'évaluer l'apport d'une méthode de fusion d'images de la tomoscintigraphie myocardique et du coroscanner, pour optimiser l'identification de l'artère coronaire responsable de l'ischémie ou de l'infarctus. Méthodes : Trente-sept patients ont bénéficié d'une tomoscintigraphie myocardique et d'un coroscanner, analysés séparément puis conjointement, avec fusion d'images dans les cas discordants. Résultats : Le taux de patients présentant une concordance complète entre la tomoscintigraphie et l'angioscanner étaient initialement de 33% pour l'identification des artères responsables de l'ischémie et de 81% pour l identification de celles responsables de l'infarctus. Après analyse par fusion d'images des cas discordants, ces pourcentages étaient alors, respectivement, de 62% et 88%. Dans le sous-groupe de patients ayant bénéficié d'une coronarographie, l'utilisation du coroscanner en plus de la tomoscintigraphie, permettait d'accroître sensiblement la capacité à identifier les sténoses considérées comme ischémiantes en coronarographie (74% vs 69%), mais pas celles responsables de l'infarctus (95% vs 94%). Conclusion : Comparées à la tomoscintigraphie myocardique seule, les images de fusion avec le coroscanner, semblent particulièrement intéressantes pour désigner les artères à l origine de l'ischémie, mais pas celles responsables de l'infarctus. Ceci pourrait être intéressant pour guider les interventions de revascularisation, en particulier chez les patients multitronculaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2008_DARAGON_NELLE.pdf (4.62 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732950 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732950 , version 1

Cite

Nelle Daragon. Analyse combinée de la tomoscintigraphie myocardique et du coroscanner. Sciences du Vivant [q-bio]. 2008. ⟨hal-01732950⟩
23 View
327 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More