Le médecin généraliste et la coordination du dépistage du cancer du col de l'utérus : Etude du contenu des dossiers médicaux de 32 médecins généralistes lorrains - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

The general practitioner and the cervical cancer screening coordination. Study of the contents of the medical files of 32 practitioners in Lorraine (France)

Le médecin généraliste et la coordination du dépistage du cancer du col de l'utérus : Etude du contenu des dossiers médicaux de 32 médecins généralistes lorrains

Yannick Ruelle

Abstract

Cervical cancer screening can reduce incidence and mortality of this cancer. General practitioners, actors by definition of the screening, should be able to assure the coordination, through the files of their patients. We studied, through a computer module of data gathering, the contents of GPs? medical files, in order to see if they contained the information necessary for this coordination. 32 GPs and 305 folders were included in this study, both a 64 % participation rate and a 95 % filling rate. GPs have taken the last Pap smear at 21 % of their patients, what represents one-quarter of primary screening smears. 98 % of these smears are good quality. The information contained in the medical records is excellent when GP take themselves smears, 95 % including the date, the quality and the result of the smear. However, when the smear is not taken by the GP, this information is rarely available (9.5 % of the files concerned). Indeed, only 12 % of medical files show an information feedback towards the GP. According to our estimations, only a quarter of cervical smears would so be the object of an information feedback. GPs are therefore proficient in taking smears and coordinate cervical cancer screening. But they are faced with a lack of feedback that appears as the main obstacle to an effective screening coordination and to an improving of its coverage rate. The recent evolutions of the law and especially the Health Insurance reform of 2004 do not appear to have changed this process.
Le dépistage du cancer du col de l'utérus permet d'en faire diminuer l'incidence et la mortalité. Les médecins généralistes, acteurs par essence du dépistage, devraient être à même d'en assurer la coordination, en s'appuyant sur les dossiers de leurs patientes. Nous avons donc étudié, grâce à un module informatique de recueil de données, le contenu des dossiers médicaux de médecins généralistes, afin se savoir s'ils contenaient les informations nécessaires à cette coordination. 32 médecins généralistes et 305 dossiers ont été inclus dans cette étude, soit un taux de participation de 64 % et un taux de remplissage de 95 %. Les médecins généralistes ont réalisé le dernier frottis cervico-utérin chez 21 % de leurs patientes, ce qui représente un quart des frottis de dépistage primaire. 98 % de ces frottis sont de bonne qualité. Les informations contenues dans les dossiers médicaux sont d'excellente qualité lorsque les médecins généralistes réalisent eux-mêmes les frottis puisque 95 % d'entre eux comportent la date, la qualité et le résultat du frottis. En revanche, lorsque le frottis n est pas réalisé par le médecin généraliste, ces informations sont rarement présentes (9,5 % des dossiers concernés). En effet, seuls 12 % des dossiers font état d'un retour d'information vers le médecin traitant. Selon nos estimations, seulement un quart des frottis feraient ainsi l'objet d'un retour d'information. Les médecins généralistes sont donc compétents à la fois pour prélever des frottis et pour coordonner le dépistage du cancer du col utérin. Mais ils se heurtent à un manque de retour d'information qui apparaît comme le principal obstacle à une coordination efficace du dépistage et à une amélioration de son taux de couverture. Les récentes évolutions de la loi et le dispositif du médecin traitant, créé par la loi de réforme de l'Assurance Maladie de 2004, ne semblent pas avoir modifié ce processus.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2009_RUELLE_YANNICK.pdf (3.85 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01732953 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01732953 , version 1

Cite

Yannick Ruelle. Le médecin généraliste et la coordination du dépistage du cancer du col de l'utérus : Etude du contenu des dossiers médicaux de 32 médecins généralistes lorrains. Sciences du Vivant [q-bio]. 2009. ⟨hal-01732953⟩
89 View
277 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More