Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Pertinence de l'évaluation de la dyspnée dans le diagnostic d'insuffisance cardiaque chronique chez les patients déclarant un essoufflement. Etude réalisée au sein de la Cohorte Stanislas

Résumé : L'insuffisance cardiaque (IC) est un problème majeur de Santé Publique, par son incidence et son coût. Son diagnostic est souvent difficile, surtout dans les formes débutantes qu'il s'agisse d'IC systolique ou d'IC diastolique. L'IC dite diastolique représente environ la moitié des cas. L'essoufflement (ou la dyspnée) est un motif courant de consultation en médecine générale. Toutefois, elle n'est pas spécifique de l'IC. L'objectif de cette étude était d'analyser la pertinence de ce symptôme dans l'approche du diagnostic d'IC chronique (ICC) pour en optimiser la prise en charge etmieux définir la stratégie d'orientation vers une consultation spécialisée. Etude monocentrique, effectuée entre juillet 2011 et juillet 2012, portant sur des volontaires sains issus de la Cohorte Stanislas (famille de 4 membres) et suivis au Centre d'Investigation Clinique du Centre Hospitalier Universitaire de Nancy (CIC-P). Les données cliniques (état civil, antécédents, facteurs de risque cardiovasculaires, présence d'une dyspnée) et paracliniques ont été extraites de la base de données informatisée du CIC-P et d'un interrogatoire téléphonique complémentaire. Les critèreséchographiques morphologiques et de dysfonction systolique et diastolique ventriculaire gauche étaient issus des recommandations de la société européenne d'insuffisance cardiaque datant de 2012. 493 patients ont été inclus. Parmi eux, 106 déclaraient une dyspnée supérieure ou égale à II selon la Classification de la New York Heart Association (NYHA), majoritairement des femmes, âgées, en surpoids, et avec des facteurs de risque cardiovasculaires. Parmi ces 106 patients, aucun n'avait dedysfonction systolique ventriculaire gauche. Par contre, il était mis en évidence des signes échographiques de dysfonction diastolique sans que les analyses par régression logistique multivariée n'aient montré une différence significative entre les deux groupes, dyspnéiques et non dyspnéiques. Certains autres éléments étaient significativement plus fréquents chez les patients dyspnéiques tels que l'âge avancé, le genre féminin, le surpoids et l'hypertension artérielle chronique. Ce sont pour partiedes facteurs de risque cardio-vasculaires impliqués dans le remodelage du ventricule gauche responsable des dysfonctions diastoliques. L'étude des réponses aux questions relatives à la perception de l'essoufflement, par les sujets eux-mêmes, a montré des différences entre la question initiale interrogeant simplement si celle-ci était considérée ou non comme anormale et le questionnaire détaillé basé sur les stades de la NYHA. L'essoufflement est une perception subjective souvent exprimée en médecine générale mais faiblement liée à l'ICC. Notre étude suggère que dans une population de patients sains ne présentant pas de signes cliniques d'ICC, le symptôme dyspnée n'est pas suffisant pour orienter directement le patient en consultation de cardiologie. Certains examens tels que l'ECG ou le dosage du BNP pourraient s'avérer plus utiles et moins coûteux pour éliminer ce diagnostic. Notre étude montre également que l'ICC diastolique semble survenir préférentiellement chez des patients à risques (HTA,surpoids, âge). Une prise en charge plus intensive et spécialisée pourrait être bénéfique
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [37 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733013
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:31:10 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:49:58 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 4, 2018 - 8:41:24 PM

File

BUMED_T_2013_ALVAREZ_VASQUEZ_R...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733013, version 1

Citation

Richard Alvarez Vasquez. Pertinence de l'évaluation de la dyspnée dans le diagnostic d'insuffisance cardiaque chronique chez les patients déclarant un essoufflement. Etude réalisée au sein de la Cohorte Stanislas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01733013⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

84