Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Rhinopharyngite en médecine générale : pourquoi encore tant de prescriptions médicamenteuses ? Etude qualitative explorant les motifs de cette surprescription et les remèdes proposés par les médecins

Résumé : Malgré une baisse récente des prescriptions, les médecins généralistes français font partie des plus prescripteurs du monde. Il existe en France une volonté de réparation instantanée des maux bénins, à l'exemple de la rhinopharyngite aiguë, engendrant une réponse thérapeutique. Objectif: Cette étude cherche à comprendre les raisons incitant les médecins généralistes à prescrire des médicaments à rapport bénéfices/risques défavorable dans la rhinopharyngite aiguë. Méthodes: Enquête qualitative réalisée sous forme d'entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes, tirés au sort dans plusieurs départements de l'Est de la France, interrogés sur leur prise en charge habituelle de la rhinopharyngite aiguë. Quinze entretiens ont été menés. Résultats: Les principales raisons avancées sont d'abord culturelles : pratique médicale ancrée, « pèlerinage » du patient allant du cabinet médical à la pharmacie, réponse obligée au paiement à l'acte, vertu rassurante du médicament, nécessité d'un traitement « minimal » et acte intellectuel médical peu valorisé. Ensuite, les causes énoncées sont environnementales : pressions des patients, lobbying pharmaceutique, fonctionnement concurrentiel des cabinets médicaux et « clientélisme ». Enfin elles paraissent universitaires : formation médicale non adaptée à la réalité de la médecine générale, adage immuable : « un symptôme = un médicament ». Les médecins interviewés ont évoqué d'eux-mêmes des solutions afin de remédier à cette surprescription. Ainsi proposent-ils de valoriser l'examen médical pour conforter le diagnostic de bénignité de la rhinopharyngite aiguë, d'encourager les fonctions pédagogiques du médecin ou encore de modifier le rapport aux médicaments. Conclusion: La surprescription dans la rhinopharyngite reste effective malgré les recommandations de bonnes pratiques. Les médecins généralistes appréhendent les causes de cette surprescription et sont en partie volontaires pour changer les mentalités et les pratiques.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733264
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:43:18 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:20 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 3:25:34 AM

File

BUMED_T_2012_MAUFFREY_VIOLAINE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733264, version 1

Citation

Violaine Mauffrey. Rhinopharyngite en médecine générale : pourquoi encore tant de prescriptions médicamenteuses ? Etude qualitative explorant les motifs de cette surprescription et les remèdes proposés par les médecins. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01733264⟩

Share

Metrics

Record views

133

Files downloads

1679