Structural ultrasonographic and radiographic evaluation of the fifth metatarsophalangeal joint in rheumatoid arthritis - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Structural ultrasonographic and radiographic evaluation of the fifth metatarsophalangeal joint in rheumatoid arthritis

Evaluation structurale échographique et radiographique de la cinquième articulation métatarsophalangienne dans la polyarthrite rhumatoïde comparativement à d’autres rhumatismes au potentiel érosif

(1)
1

Abstract

Introduction: L’objectif de ce travail est d’évaluer les caractéristiques des érosions de la MTP5 en échographie (US) et en radiographie (RX) ainsi que leurs valeurs diagnostiques dans la PR, comparativement à d’autres rhumatismes potentiellement érosifs.Patients et Méthode: L’étude est prospective, mono-centrique, menée de 2005 à 2015, réalisée dans le cadre d’actes de soins. Les patients répondant aux critères de PR, de PsoA, de SpA, d’arthrose, de maladies métaboliques ou de connectivites et ayant bénéficié d’un suivi clinique, US et RX ont été inclus. L’évaluation US a été réalisée selon un score semi quantitatif (0-3) sur les facettes dorsales, ventrales, et latérales. Pour chaque MTP5, le score d’érosion US correspond à la somme des scores d’érosions par facette (0-9). L’évaluation radiographique a été réalisée sur uneradiographie des pieds de face selon le score de Sharp modifié par Van der Heijde.Résultats: 268 patients ont été inclus: 126 PR tout type (42 PR?2ans, 84>2ans), 51 arthroses, 32 rhumatismes psoriasiques, 24 spondyloarthrites, 20 connectivites, 15 maladies métaboliques. 125 des 268 patients présentent une érosion US (seuil ?1), 60 en RX. 199 des 535 MTP5 présentent une érosion US contre 90 en RX. En US, les érosions de la MTP5 (seuil ?1) sont sensibles (72%) et spécifiques (77%) pour le diagnostic de PR tout type par rapport aux autres groupes. Des seuils du score d’érosion US total de 2,3 pour les PR tout type et de 1,78 pour les PR ? 2ans permettent d’avoir des sensibilités respectives de 65% et 45,2% avec des spécificités de 82,9% et 82,3% pour le diagnostic de PR érosive US. En RX, le score d’érosion n’est pas discriminant pour un diagnostic de PR ? 2ans par rapport aux autres groupes (p=0,0655-p=0,97579), mais l’est pour les PR tout type (p<0,0001-p=0,0350), hormis les maladies métaboliques (p=0,5548). Un seuil du score d’érosion RX de 0,57 a une sensibilité de 33,38% et une spécificité de 87,3% pour un diagnostic de PR tout type.Conclusion: l’US et la RX sont susceptibles de diagnostiquer une PR tout type par rapport à d’autres rhumatismes au potentiel érosif. Seule l’US structurale (érosion) est susceptible de faire un diagnostic de PR ? 2ans (se: 45,2%, sp: 82,3%) et peut être considérée comme un marqueur de la PR récente
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_MASRI_RACHA.pdf (1.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733400 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733400 , version 1

Cite

Racha Masri. Evaluation structurale échographique et radiographique de la cinquième articulation métatarsophalangienne dans la polyarthrite rhumatoïde comparativement à d’autres rhumatismes au potentiel érosif. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733400⟩
18 View
57 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More