Mise en place de l’électrophorèse capillaire MINICAP® (Sebia) pour le diagnostic des hémoglobinopathies au CHU de Nancy - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2014

Mise en place de l’électrophorèse capillaire MINICAP® (Sebia) pour le diagnostic des hémoglobinopathies au CHU de Nancy

(1)
1

Abstract

Les hémoglobinopathies, définies par la présence d’anomalies qualitatives et/ou quantitatives deschaînes de globine, figurent parmi les maladies génétiques les plus fréquentes dans le monde.Historiquement endémiques dans certains pays d’Afrique et d’Asie, elles sont devenuescosmopolites suite aux différents flux migratoires ces dernières décennies. Leur diagnostic reposesur la clinique, l’origine ethnique, les antécédents familiaux et la mise en évidence d’anomaliesbiologiques au niveau de l’hémogramme, du frottis sanguin et de l’étude de l’hémoglobine.Selon la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale (code 1120), la recherche d’une anomalie del’hémoglobine doit se faire par 3 techniques minimum, dont une technique électrophorétique. Aulaboratoire d’Hématologie Biologique du CHU de Nancy, la recherche d’une anomalie del’hémoglobine s’effectue par CLHP et électrophorèse sur acétate de cellulose à pH alcalin enpremière intention. En cas de difficulté d’interprétation, une technique complémentaire,l’électrophorèse en gel d’agarose à pH acide, est réalisée, de même que le test d’Itano pourconfirmation de la présence d’hémoglobine S.Suite à la publication de nouvelles recommandations pour l’étude de l’hémoglobine par le réseau« Pathologie héréditaire de l’érythrocyte » en 2010, plaçant l’électrophorèse capillaire en premièreligne, le laboratoire du CHU de Nancy a décidé de remplacer l’électrophorèse sur acétate decellulose à pH alcalin par l’électrophorèse capillaire Minicap® (Sebia), dont nous avons étudié lesperformances. Les résultats obtenus ont été satisfaisants et conformes à nos spécifications. Nousavons également montré que l’électrophorèse capillaire et l’électrophorèse sur acétate de cellulosepermettent une identification équivalente des différentes fractions de l’hémoglobine, le systèmeMinicap® présentant en outre plusieurs avantages (sensibilité et spécificité plus élevées,automatisation, quantification des fractions). Nous avons enfin comparé l’électrophorèse capillaireet la CLHP, toutes deux destinées à être utilisées en première intention. Nos résultats ont démontréleur complémentarité pour les principales anomalies de l’hémoglobine rencontrées en situationclinique, confirmant alors l’intérêt de la nouvelle stratégie adoptée.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2014_GUERARD_VALERIE.pdf (4.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733413 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733413 , version 1

Cite

Valérie Guerard. Mise en place de l’électrophorèse capillaire MINICAP® (Sebia) pour le diagnostic des hémoglobinopathies au CHU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2014. ⟨hal-01733413⟩
262 View
5865 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More