Facteurs pronostiques de survie en expuration extra-rénale des patients lorrains de plus de 75 ans en insuffisance rénale chronique terminale - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2001

Survival of end-stage renal disease patients older than 75 years starting their first renal replacement therapy in Lorraine.

Facteurs pronostiques de survie en expuration extra-rénale des patients lorrains de plus de 75 ans en insuffisance rénale chronique terminale

Abstract

La proportion de patients de plus de 75 ans en insuffisance rénale chroniqueterminale (IRCT) est de plus en plus importante. En Lorraine, l'incidence denouveaux patients IRCT est de 118 par million d'habitants dont 24% de patients deplus de 75 ans. La néphropathie initiale est d'origine diabétique pour 30.8% etd'origine vasculaire pour 16.7%. 32.5% ont une néphropathie indéterminée. Lescomorbidités sont nombreuses, 82.5% de ces patients ont des antécédentscardiovasculaires, 35% sont diabétiques. La prise en charge néphrologique de cespatients est loin d'être optimale. La médiane du suivi néphrologique avant la dialyseest de 9 mois. 30% des patients sont vus en consultation de néphrologie moins d'un mois avant la dialyse. Seulement 24% d'entre ont bénéficié de la réalisation d'une fistule artério-veineuse avant la mise en dialyse. 53% des patients de l'étude débute l'épuration extrarénale en urgence.La survie des patients de plus de 75 ans est de 79% à 3 mois, 60% à 1an, 41% à 2ans et 25% à 3 ans. La première cause de mortalité est l'arrêt de dialyse/cachexie(35%), la seconde est d'origine cardio-vasculaire (31.25%). La mortalité précoce(décès dans les trois premiers mois de la dialyse) est plus importante pour lespatients mis en dialyse en urgence (odd ratio 6.1 , intervalle de confiance 95% 1.623).La mortalité tardive (3 mois après le début de la dialyse) dépend principalementdes maladies vasculaires périphériques (risque relatif de 2.5, intervalle de confiance95% 1.4-4.5) et de l'âge des patients à l'initiation de l'épuration extra-rénale (pourune augmentation de 5 années, risque relatif de 1.5, intervalle de confiance 95% 1.12).Cette étude n'a pas mis en évidence d'influence sur la survie du type de dialyse etdes paramètres biologiques. En conclusion, les insuffisants rénaux chroniques âgés doivent bénéficier d'une prise en charge précoce et multidisciplinaire pour prévenir les complications de l'insuffisance rénale chronique, les préparer à la dialyse et programmer le début l'épuration extra-rénale.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2001_HALLONET_PATRICK.pdf (2.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733424 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733424 , version 1

Cite

Patrick Hallonet. Facteurs pronostiques de survie en expuration extra-rénale des patients lorrains de plus de 75 ans en insuffisance rénale chronique terminale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2001. ⟨hal-01733424⟩
162 View
635 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More