Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

L'utilisation de l'omalizumab dans le traitement de la rhinoconjonctivite allergique

Résumé : La rhinoconjonctivite allergique est une manifestation de l'hypersensibilité de type I à différents allergènes aéroportés (dits pneumallergènes) tels que les pollens, les acariens ou les phanères d'animaux domestiques. Elle est le résultat d'une cascade réactionnelle complexe médiée par les IgE qui aboutit à la libération par les mastocytes, basophiles et éosinophiles des différents médiateurs chimiques responsables des symptômes.Cette pathologie, qui altère fortement la qualité de vie a vu sa prévalence fortement augmenter au cours de ces dernières décennies jusqu'à atteindre en France 30% de la population en moyenne. Face à cette augmentation, denouveaux traitements plus efficaces que ceux disponibles actuellement sont devenus nécessaires, parmi lesquels un anticorps monoclonal, l'omalizumab semble prometteur.Déjà commercialisé dans le traitement de l'asthme allergique sous le nom de Xolair®, il est le premier et pour l'instant le seul représentant d'une nouvelle classethérapeutique : les antis IgE. Son mode d'action est pour l'instant unique : il complexe ces immunoglobulines, empêchant de ce fait leur action, ce qui lui permet d'agir à différents niveaux de la réaction immunologique.Ainsi, il est le premier traitement de l'hypersensibilité de type I à agir en amont de la dégranulation des mastocytes et des basophiles en inhibant la libération de leurs médiateurs chimiques.Il est également le seul traitement à interrompre la cascade de la réaction allergique. Différentes études cliniques menées à son sujet ont apporté la preuve de son efficacité tant en matière d'amélioration des symptômes, que dans la diminution du recours aux autres médications ainsi que dans l'amélioration de la qualité de vie.Ces études ont également montré que l'omalizumab est bien toléré par l'organisme. Il présente cependant l'inconvénient d'être très onéreux ce qui pourrait très certainement limiter son indication au traitement de la rhinoconjonctivite allergiquesévère non contrôlée par toute autre thérapie.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [54 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733518
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:55:10 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:44 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 6:36:42 AM

File

SCDPHA_T_2010_PARRANG_AMELIE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733518, version 1

Citation

Amélie Parrang. L'utilisation de l'omalizumab dans le traitement de la rhinoconjonctivite allergique. Sciences pharmaceutiques. 2010. ⟨hal-01733518⟩

Share

Metrics

Record views

23

Files downloads

674