Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prescription des anticalcineurines chez les greffés rénaux obèses : l'attitude actuelle est-elle adaptée ?

Résumé : En France, près de 15% de la population générale est obèse. Chez les patients greffés rénaux, l'obésité est source de nombreuses complications. Elle entraine également des modifications au niveau de la pharmacocinétique des médicaments et notamment des anticalcineurines, molécules très lipophiles. Nous avons comparé l'évolution des posologies des anticalcineurines entre les patients greffés obèses et non obèses dans les six premiers mois de la greffe et nous y avons corrélé les taux résiduels de la ciclosporine et du tacrolimus. Nous avons réalisé une étude rétrospective observationnelle monocentrique incluant les patients greffés rénaux au CHU de Nancy entre le 01/04/2006 et le 30/06/2011 à l'exception des greffes multiples, des HSF primitives et des patients ne recevant ni ciclosporine, ni tacrolimus. Les données de l'inclusion, de 3 et 6 mois ont été extraites de la base DIVAT. Les données concernant la sortie d'hospitalisation ont été recueillies rétrospectivement dans les dossiers médicaux. Tous les taux résiduels d'anticalcineurines ont été récupérés auprès duservice de Pharmacologie du CHU de Nancy. 441 patients ont été greffés entre le 01/04/2006 et le 30/06/2011. 19,2% de notre population est obèse. On retrouve une majorité de femmes à 55,2% dans le groupe obèses. Le délai de reprise de fonction du greffon est plus long chez les obèses. Avant la sortie d'hospitalisation, 9,2% des obèses retournent en dialyse contre 1,6% des non obèses. L'incidence d'infectionvirale est plus importante chez les patients obèses. Pour le tacrolimus, nous ne mettons pas en évidence de différence significative. En revanche pour la ciclosporine, nous montrons que les femmes obèses ont des taux résiduels plus élevés. Les posologies rapportées au poids sont plus faibles chez les patients obèses quelque soit le sexe. Nous montrons des résultats différents pour les deux anticalcineurines. La prescription de ciclosporine en fonction du poids réel du patient ne semble pas être la méthode la plus adaptée chez le patient obèse. Une étude prospective comparant plusieurs modalités de prescription (surface corporelle, poids idéal,...) pourrait permettre de valider un schéma d'adaptation posologique
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733556
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 3:57:06 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:21 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 7:19:30 AM

File

BUMED_T_2013_ACAMER_VALLANCE_S...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733556, version 1

Citation

Sophie Acamer-Vallance. Prescription des anticalcineurines chez les greffés rénaux obèses : l'attitude actuelle est-elle adaptée ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01733556⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

102