Evaluation et caractérisation de trois méthodes d'étude des microparticules procoagulantes chez des patients en phase aigue de l'AVC ischémique - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2012

Comparison of three methods to assess and characterize blood procoagulant microparticules in acute ischemic strocke patients

Evaluation et caractérisation de trois méthodes d'étude des microparticules procoagulantes chez des patients en phase aigue de l'AVC ischémique

Abstract

Les microparticules (MPs) sont des vésicules de petite taille issues des surfaces cellulaires. Elles sont connues pour jouer un rôle dans l'hémostase et la thrombose, puisqu'elles expriment à leur surface des phospholipides procoagulants, comme la phosphatidylsérine, et/ou du facteur tissulaire.Plusieurs techniques d'analyse ont été développées afin d'évaluer l'activité procoagulante des MPs. Le but de cette étude est d'évaluer et de caractériser les MPs procoagulantes dans des échantillons de plasmas provenant de volontaires sains (sujets témoins) (N=20) et de patients en phase aiguë d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique (N=9), pathologie thrombotique connue comme étant associée à une augmentation du nombre des MPs. Les trois approches étudiées sont : un temps de coagulation dépendant des phospholipides procoagulants (STA Procoag PPL®, Diagnostica Stago), une étude globale de la coagulation par thrombinographie (Calibrated Automated Thrombography®, Diagnostica Stago) utilisant le PRP-Reagent® (1pM de facteur tissulaire, sans ajout de phospholipides) et une caractérisation phénotypique associée à une numération par cytométrie en flux standardisée (Navios, Beckman Coulter). Les résultats nous ont permis de mettre en évidence une activité procoagulante liée aux MPs plus importante dans le plasma des patients, comparée à celle observée pour les témoins. En effet, le groupe des plasmas patients montre des temps de coagulation avec le STA Procoag PPL® significativement plus courts et des thrombinogrammes caractérisés par un potentiel thrombinique (ETP) et une hauteur de pic significativement plus importants et un temps de latence ainsi qu'un temps au pic significativement plus courts. L'expression des résultats du STA Procoag PPL® sous forme d'un ratio entretemps de coagulation avant centrifugation à 13000 g 30 minutes et temps de coagulation après cette centrifugation n'apporte pas de meilleure discrimination entre plasmas patients et témoins. La cytométrie en flux révèle un nombre significativement plus important de MPs totales dans les plasmas patients (p=0,0437). La proportion de MPs enfonction de l'origine cellulaire (plaquettaire CD41+, érythrocytaire CD235a+, leucocytaire CD45+ et endothéliale CD144+) est cependant la même entre patients et témoins.Les résultats des tests fonctionnels sont bien corrélés d'après le test des rangs de Spearman (r) : temps de coagulation versus ETP : r=-0,8665 (p<0,001), temps decoagulation versus hauteur de pic : r=-0,8958 (p<0,001). L'activité procoagulante apparaît cependant un peu moins corrélée au nombre total de MPs : r=-0,646 (p<0,001) entre le nombre total de MPs et le temps de coagulation, r=0,5412 (p<0,001) entre le nombre total de MPs et l'ETP et r=0,5416 (p<0,001) entre le nombre total de MPs et la hauteur de pic. Ainsi, les tests fonctionnels disponibles actuellement permettent une mise en évidence facile et fiable des MPs par leur activité procoagulante dans les pathologies thrombotiques telles que l'AVC ischémique. Elles semblent plus sensibles que la cytométrie en flux, technique complémentaire indispensable pour leur numération et l'identification de leur origine cellulaire. L'application de ces tests dans l'étude de patients en phase aiguë de l'AVCischémique montre un nombre de MPs plus important et ceci pour toutes les lignées, et un potentiel procoagulant très augmenté. Ces tests pourraient alors être utilisés lors du suivi de ces patients pendant leur traitement et au long cours. Enfin, la caractérisation des MPs et leur aspect fonctionnel pourraient également être utiles dans l'étude d'autres pathologies.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2012_PELLEGRINI_CAROLE.pdf (2.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733600 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733600 , version 1

Cite

Carole Pellegrini. Evaluation et caractérisation de trois méthodes d'étude des microparticules procoagulantes chez des patients en phase aigue de l'AVC ischémique. Sciences pharmaceutiques. 2012. ⟨hal-01733600⟩
43 View
426 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More