Carcinomes urothéliaux infiltrants de vessie: préservation d'organe. Place de la radiochimiothérapie concomitante. Mise au point des connaissances actuelles et étude rétrospective sur 44 patients traités au centre anti-cancéreux de Lorraine entre 1997 et 2003 - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2005

Infiltrating transitional cell carcinomas : organ preservation. Place of concomitant radiotherapy? Up to date of current knowledges and retrospective study about 44 patients treated between 1997 and 2003 in the Lorraine cancer institution

Carcinomes urothéliaux infiltrants de vessie: préservation d'organe. Place de la radiochimiothérapie concomitante. Mise au point des connaissances actuelles et étude rétrospective sur 44 patients traités au centre anti-cancéreux de Lorraine entre 1997 et 2003

Abstract

Transitional cell carcinoma of the bladder has an incidence rate which increase of 1% each year, with a stable mortality rate. Infiltrating bladder cancer leads often to metastatic disease. Early diagnosis and treatment are necessary to improve the chances of complete remission. Gold standard remains radical cystectomy but for fifty years concomitant radiochemotherapy became an option with estimated equivalent results than surgery although no prospective randomized study has compared the two modalities. The advantage of radiochemotherapy results in possibility of bladder preservation. First, we take stock of current knowledges.Then we develop the results of a retrospective study done in Alexis Vautrin center, concerning 44 patients treated by radiochemotherapy between 1997 and 2003, for infiltratecl bladder cancer. The aim of the study is to compare our results with literature in term of local control, overall survival, survival with bladder preservation, and to evaluate the impact of salvage cystectomy on the survival.
Les carcinomes urothéliaux de vessie voient leur taux d'incidence s'accroître chaque année de 1 %, avec un taux de mortalité stable. Les carcinomes urothéliaux infiltrants ont un potentiel métastatique élevé d'où l'intérêt d'un diagnostic et d'une prise en charge précoces afin d'optimiser les chances de rémission complète. Le standard thérapeutique reste la cystectomie totale mais depuis un demi-siècle se développe la radiochimiothérapie concomittante ornant des taux de contrôle local et de survie que l'on peut qualifier d'équivalents à la chirurgie bien qu'aucune étude randomisée prospective n'ait comparé les deux modalités thérapeutiques. La radiochimiothérapie peut permettre d'envisager une préservation d'organe. Nous réalisons dans un premier temps une mise au point des connaissances actuelles. Puis nous rapportons les résultats d'une étude rétrospective menée au centre anti-cancéreux de Lorraine su 44 patients traités par radiochimiothérapie concomitante entre 1997 et 2003 afin d'évaluer l'intérêt d'une cystectomie de rattrapage.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2005_DEBLOCK_MATHILDE.pdf (6.84 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733654 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733654 , version 1

Cite

Mathilde Deblock. Carcinomes urothéliaux infiltrants de vessie: préservation d'organe. Place de la radiochimiothérapie concomitante. Mise au point des connaissances actuelles et étude rétrospective sur 44 patients traités au centre anti-cancéreux de Lorraine entre 1997 et 2003. Sciences du Vivant [q-bio]. 2005. ⟨hal-01733654⟩
33 View
1020 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More