Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Biologie : pertinence de la prescription en médecine générale. Résultats d'un audit prospectif à deux tours en Lorraine

Résumé : Introduction : La biologie est prescrite une fois sur sept en consultation de médecine générale. Le mésusage n'est pas sans conséquence en raison du pourcentage important de valeurs hors normes considérées à tort comme pathologiques. La balance bénéfice-risque à prescrire un examen de manière systématique est défavorable. Nous avons évalué l'effet d'un audit sur la pertinence de prescriptions des actes parmi les plus courants.Matériel et Méthode : Il s'agissait d'un audit prospectif à deux tours, adressé aux médecins généralistes lorrains. Il n'existe pas de recommandations sur les indications de prescription des examens biologiques. Un référentiel a été construit à partir des données de la littérature et complété par accord professionnel. NFS, Transaminases Y, -GT, Acide Urique, TSH, VS, CRP, ECBU ont été retenus ; en 2010, ils représentaient 22 % du total des examens. Ils pourraient aboutir à des investigations secondaires dangereuses ou à des pathologies traitées à tort. Les critères d'inclusion étaient : tout patient de plus de 18 ans vu en consultation chez qui au moins un des neuf examens était prescrit. Les critères d'exclusion étaient : les femmes enceintes. Les médecins devaient inclure vingt patients de manière aléatoire. L'objectif était de 75 % de prescriptions conformes aux indications du référentiel.Résultats : Au premier tour, les 59 médecins participants ont inclus 1160 patients. 75,5 % des prescriptions étaient réalisées selon le référentiel. 65 % des médecins ont atteint l'objectif. Au deuxième tour, 44 médecins ont inclus 795 patients. 76,7 % des prescriptions étaient réalisées selon le référentiel. 74 % des médecins ont atteint l'objectif. L'analyse comparative portait sur 42 médecins ayant réalisé les deux tours. Au premier tour 73,6 % des examens biologiques étaient prescrits selon les indications du référentiel, 76,5 % au deuxième tour (p=0.0591). Concernant la NFS, elle a été prescrite à 76 % au premier tour et 81 % au deuxième tour selon le référentiel. La VS a diminué sa performance.Conclusion : L'audit a été bénéfique sur la pertinence de prescription de certains examens biologiques. Mais nous constatons que modifier ses pratiques reste difficile. Ce travail pourrait être réalisé à l?hôpital, par les autres spécialistes et par les étudiants en SASPAS.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [25 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733655
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:02:04 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:22 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 6:28:33 AM

File

BUMED_T_2013_FORLAI_AMANDINE.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733655, version 1

Citation

Amandine Forlai. Biologie : pertinence de la prescription en médecine générale. Résultats d'un audit prospectif à deux tours en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01733655⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

88