Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge de la fibrillation atriale aux urgences et indications d'hospitalisation

Résumé : Introduction : La fibrillation atriale est le trouble du rythme le plus fréquemment rencontrédans les services d’accueil des urgences. Sa prise en charge pose le double problème d’uneévolution constante des recommandations la concernant associée à des indicationsd’hospitalisations qui restent peu précises. Le but de cette étude est dans un premier temps d’évaluer l’adéquation entre les recommandations et la prise en charge réelle dans les services d’accueil des urgences. Dans un deuxième temps nous nous intéresserons aux critères cliniques, para cliniques et biologiques retenus par le praticien pour prendre la décision d’hospitaliser le patient.Méthode : sur une période d’environ 6 mois du mois d’aout 2014 au mois de janvier 2015, tous les patients présentant une fibrillation atriale au service d’accueil des urgences du CHU de Nancy ont été recrutés. Aucun critère d’exclusion n’a été retenu. L’étude étant sur un mode descriptif et analytique prospectif, un questionnaire a été soumis au clinicien lors de la validation de chaque dossier pour connaître le retentissement sur le plan hémodynamique, fonctionnel et social du trouble du rythme. D’autre part, les thérapeutiques employées ont été étudiées en récupérant les prescriptions pour chaque patient, ses antécédents et ses traitements préalablement présents. Les recommandations alors en vigueur étant celles de l’ESC datant de 2010 mises à jour en 2012, elles ont servi de référence sur la prise en charge.Résultats : Sur un total de 144 patients, on note un âge moyen de 81 ans et un tauxd’hospitalisations de 77%. Le taux de patients en fibrillation atriale non connue jusqu’alors est de 30% tout comme le taux de complications thromboemboliques, l’âge et la défaillance hémodynamique apparaissent comme des critères d’hospitalisation généraux. Le score NYHA et le score EHRA, apparaissent eux comme des critères spécifiques au patient en fibrillation atriale pour décider d’une hospitalisation. Concernant la prise en charge, seulement 11% des patients ont bénéficié d’un traitement bradycardisant, 5,6% d’un traitement anti-arythmique, et 20% des patients relevant d’une indication d’anticoagulation s’en sont vu une débutée.Discussion : Le grand nombre de médecins intervenant dans les services d’urgences et ladisparité des situations cliniques expliquent la grande diversité dans les prises en charge. Unmeilleur respect des recommandations en vigueur permettrait de garantir à chaque patient une prise en charge optimale. Il serait intéressant de connaître l’évolution de chaque patient et l’intérêt qu’a eu chaque hospitalisation sur son devenir. D’autre part, nous pourrions évaluer l’impact d’une formation du personnel médical du service d’accueil des urgences concernant les dernières recommandations actualisées cette année par la société française de médecine d’urgence en association avec la société française de cardiologie
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733667
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:02:38 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:23 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 7:26:40 AM

File

BUMED_T_2015_BELBACHIR_FADY.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733667, version 1

Citation

Fady Belbachir. Prise en charge de la fibrillation atriale aux urgences et indications d'hospitalisation. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733667⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

412