Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

TRALI et TACO: expérience nancéenne et rémoise

Résumé : Introduction : Le TRALI et le TACO sont actuellement les premières causes de mortalité transfusionnelle bien que leur incidence soit probablement sous-évaluée. Ceci pourrait être partiellement lié au non respect des critères diagnostiques qui devraient être exclusivement cliniques. Cette étude a pour objectif de déterminer sur la base de critères cliniques stricts, l'incidence du TRALI et du TACO au CHU de Nancy et de Reims. Matériel et Méthodes : Les EIR (Effets Indésirables Receveurs) déclarés par le personnel ayant réalisé la transfusion (IDE à Nancy et médecin à Reims) sont analysés. Les dossiers compatibles avec un diagnostic de TRALI ou de TACO sont identifiés par la présence des items de déclaration d EIR correspondant à des signes cliniques de complication respiratoire. Les critères diagnostiques cliniques du TACO et du TRALI définis par l AECC en 2004 sont alors appliqués aux patients présentant ces complications respiratoires, afin d'individualiser les TRALI, TACO ou autre. Résultats : A Nancy, un seul cas de TRALI est déclaré par le service d'hémovigilance. 41 patients présentant des complications respiratoires sont déclarés. L'application stricte des définitions permet d'identifier 10 TRALI, 28 TACO et 3 cas (( autre (allergie, sepsis ou inconnu). L'incidence du TRALI et du TACO est respectivement de 1 /34573 PSL et 1/12347 PSL. A Reims, 12 patients avec complications respiratoires post-transfusionnelles sont déclarés par le service transfuseur. 3 TRALI et 3 TACO sont identifiés par le service d'hémovigilance et cette étude confirme le diagnostic établi. Discussion : L'application des critères diagnostiques cliniques stricts permet d'établir une incidence du TRALI à Nancy et à Reims supérieure à l'incidence française (11108990 PSL en 2005) mais inférieure à l'incidence estimée dans la littérature (1/5000 PSL). A Nancy, le TRALI est sous déclaré et sous diagnostiqué alors qu'à Reims, il est seulement sous déclaré. A Nancy, l'incidence du TACO est comparable aux données nationales (1/13400 PSL) contrairement à Reims où son incidence est bien inférieure. L'incidence du TRALI évaluée actuellement est probablement sous-estimée et l'utilisation stricte des critères diagnostiques cliniques ainsi qu'une sensibilisation du personnel transfuseur permettrait d'identifier une plus grande partie des TRALI.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733742
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:06:30 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:25 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 7:08:25 AM

File

SCDMED_T_2008_GETTE_SEBASTIEN....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733742, version 1

Citation

Sébastien Gette. TRALI et TACO: expérience nancéenne et rémoise. Sciences du Vivant [q-bio]. 2008. ⟨hal-01733742⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

483