Vaccination anti-grippale de 2008-2009 à 2011-2012 chez les médecins généralistes militaires français. Enquête par sondage - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Influenza vaccination from 2008 to 2012 of French military general practitioners

Vaccination anti-grippale de 2008-2009 à 2011-2012 chez les médecins généralistes militaires français. Enquête par sondage

Abstract

Objectives and method. Survey the seasonal influenza vaccination status of French military general practitioners between 2008 and 2012 and the changes in influenza vaccination rates following the pandemic influenza A H1N1 by phone questionnaire.Results. 252 answers were analysed. The vaccination rates from the seasons 2008-2009 to 2011-2012 were respectively 86.9 %, 88.1 %, 83.7 %, 76.2 % and 93.3 % against the pandemic influenza in 2009. 75.4 % of the doctors declared to be immunized every year. The points in favor were mainly individual and highlighted the importance of the recommendations. The points in disfavour were in connection with the vaccine safety and efficiency. Young doctors were more vaccinated.Conclusion. The coverage rates were higher for military physicians than for civilian general practitioners homologs. However the reduction in vaccination rates in 2010 and 2011 is troubling and was probably connected to the unefficient promotion during the campaign against the pandemic influenza. The influenza vaccination policy has to convince on its interest and safety to get ready against a future pandemic
But et méthode de l'étude. Evaluer la vaccination antigrippale saisonnière et ses déterminants chez les médecins généralistes militaires en France de 2008 à 2012 et l'impact de la campagne de vaccination contre la grippe A H1N1 sur celle-ci par questionnaire téléphonique Résultats. 252 réponses ont été analysées. Les taux de vaccination pour les saisons 2008-2009 à 2011-2012 étaient respectivement de 86.9%, 88.1%, 83.7%, 76.2% et 93.3% contre la grippe A pandémique. 75.4% des médecins déclaraient se vacciner chaque année. Les arguments en faveur étaient principalement individuels et mettaient en évidence l'importance des recommandations. Les arguments en défaveur portaient sur la question de l'innocuité et de l'efficacité du vaccin. Les jeunes médecins étaient plus vaccinés. Conclusion. Les taux de vaccinations dans la population de médecins généralistes militaires étaient supérieurs à ceux des médecins généralistes civils. Cependant la baisse des taux de vaccination en 2010 et 2011 est inquiétante et était probablement liée à la mauvaise publicité lors de la campagne contre la grippe H1N1. La politique vaccinale antigrippale doit convaincre sur l'intérêt et l'innocuité de la vaccination afin de mieux se préparer contre une pandémie future
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2013_OLLIVIER_GUILLAUME.pdf (1.47 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733769 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733769 , version 1

Cite

Guillaume Ollivier. Vaccination anti-grippale de 2008-2009 à 2011-2012 chez les médecins généralistes militaires français. Enquête par sondage. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01733769⟩
34 View
72 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More