Apport des drogues végétales dans la prévention des maladies cardiovasculaires liées à l'hypercholestérolémie - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2005

Apport des drogues végétales dans la prévention des maladies cardiovasculaires liées à l'hypercholestérolémie

Abstract

En 2005, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité de la population française. Le traitement médicamenteux de l'hypercholestérolémie, impliquée dans le développement de ces maladies, peut-être à l'origine d'effets indésirables graves. La phytothérapie est une médecine "naturelle" dont les effets indésirables sont plus modestes. Des études pharmacologiques et cliniques ont montré que l'ail, le psyllium, le guggul et le chrysantelium ont un pouvoir hypocholestérolémiant. Ces plantes pourraient être valablement utilisées pour traiter l'excès de cholestérol.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2005_JUNG_SEVERINE.pdf (6.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733784 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733784 , version 1

Cite

Séverine Jung. Apport des drogues végétales dans la prévention des maladies cardiovasculaires liées à l'hypercholestérolémie. Sciences pharmaceutiques. 2005. ⟨hal-01733784⟩
542 View
2980 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More