Les affections dermatologiques en unité. Intérêt d'une formation adaptée aux médecins militaires d'unité : Etude prospective dans les cabinets médicaux d'unité de la zone de défense Nord-Est et de Guyane - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

The dermatologic disorders in military medicine. Interest of a specific training for the military general practitioners

Les affections dermatologiques en unité. Intérêt d'une formation adaptée aux médecins militaires d'unité : Etude prospective dans les cabinets médicaux d'unité de la zone de défense Nord-Est et de Guyane

Abstract

Les affections cutanée-muqueuses (ACM) représentent 7 à 21 % des consultations de médecine générale en Europe. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer les besoins de formation en dermatologie des médecins militaires d'unité.Une enquête prospective par questionnaires a été réalisée du 1er janvier au 31 mars 2008 dans l'ensemble des services médicaux d'unités de la zone de défense nord-est et de Guyane. Chaque consultation pour une ACM a fait l'objet d'une fiche de recueil médical. Chaque médecin a renseigné un questionnaire sur sa formation en dermatologie (formation médicale initiale FMI et formation médicale continue FMC).656 consultations pour des ACM ont été effectuées pour un total de 48854. Trois types de pathologies (52,4% infectieux, 17,2% inflammatoires et 11,8% plaies) constituaient à eux seuls 81,4 % des diagnost ics retenus. Le recours au spécialiste était nécessaire dans 19,2% des cas. 83,8% des praticiens étaient satisfaits par leur FMI, seuls 20,9% considéraient qu'une FMC apporterait une aide dans leur pratique quotidienne.La part des ACM dans l'activité quotidienne du médecin militaire d'unité est très inférieure à celle ob servée chez les généralistes civils. Il semble exister une spécificité militaire : la pathologie infectieuse est dominante. La pathologie inflammatoire est sous représentée. La pathologie tumorale est rare.Le recours au spécialiste est identique au milieu civil (même proportions et motifs).La FMI du médecin militaire est considérée comme adaptée à la pratique quotidienne. Le faible effectif des praticiens ayant suivi une FMC en dermatologie (34,5%) semble correspondre à un choix délibéré car seulement un praticien sur cinq estime que ce type d'enseignement constitue un aide au quotidien.Les besoins de formation en dermatologie exprimés par les médecins militaires d'unité sont peu importants. La FMI est jugée suffisante. L'intérêt d'une FMC n'est pas encore bien perçu par la majorité des praticiens.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2009_SALLE_SANDRINE.pdf (3.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734008 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734008 , version 1

Cite

Sandrine Salle. Les affections dermatologiques en unité. Intérêt d'une formation adaptée aux médecins militaires d'unité : Etude prospective dans les cabinets médicaux d'unité de la zone de défense Nord-Est et de Guyane. Sciences du Vivant [q-bio]. 2009. ⟨hal-01734008⟩
39 View
354 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More