Permanence of ambulatory medical care : study of Nancy's general medicin residents views on this side of liberal professional practice and the location of sos medecins Meurthe-et-Moselle organization as a training ground - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Permanence of ambulatory medical care : study of Nancy's general medicin residents views on this side of liberal professional practice and the location of sos medecins Meurthe-et-Moselle organization as a training ground

Permanence des soins ambulatoire : ressenti des internes de médecine générale de Nancy sur ce versant de l'exercice libéral et place de l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle comme terrain de formation

(1)
1

Abstract

Notre étude s'intéresse à la Permanence des Soins Ambulatoire (PSDA) en Lorraine, sujet au centre des préoccupations politiques actuelles.Deux enquêtes par questionnaire sont menées. La première tend à faire un état des lieux de cette organisation chez les actuels Internes de Médecine Générale (IMG) lorrains. la deuxième propose d'évaluer la place de SOS Médecins Meurthe-et-Moselle (SOS 54) comme terrain de formation, au travers de l'avis de ses anciens stagiaires.La population des 122 IMG lorrains est composée de 66,4% de femmes et 33,6% d'hommes, avec une majorité en fin de cursus (36,1% en TCEM3 et 45,9/ en année de thèse). Un constat préoccupant s'est dégagé : une contribution future aux gardes de seulement 42,6% et une appréhension de cet exercice chez 44,3% des IMG alors que 64,8% seront des généralistes libéraux (p=0,003). Cela est influencé par une méconnaissance des règles de la PDSA (performance moyenne de 55,3%) et sa déclinaison régionale (39,5% des IMG)(p=0,001) ; ainsi qu'une faible sensibilisation à ce concept (29,5%) (p=0,004) et une participation effective à une garde chez moins de la moitié durant le cursus (44,3%) (p=0,005).El lien étroit avec leurs intentions d'avenir (p=0,004), 90,2% des IMG demandent une formation spécifique à la PDSA. Leu requête est double avec un enseignement théorique pour 60,9% d'entre eux et un apprentissage pratique sous la forme d'un quota de gardes, partagé entre le stage chez le praticien (47,3%) et une vacation che SOS54 (46,4%).les 32 ex-stagiaires SOS54 sont 65,6% des femmes et 34,4% des hommes, avec une majorité de libéraux (75%). Forts de leur expérience (p=0,046), 71,9% d'entre eux participent à la PDSA. Tous reconnaissent la légitimité de formation de SOS54 et 69% d'entre eux la privilégient par rapport aux actuels IMG, comme terrain de stage (p=0,037).L'avenir de l'offre médicale de la PDSA est incertain. Une formation universitaire, incluant SOS54, paraît souhaitée
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2013_GAALICHE_AYMEN.pdf (2.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734031 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734031 , version 1

Cite

Aymen Gaaliche. Permanence des soins ambulatoire : ressenti des internes de médecine générale de Nancy sur ce versant de l'exercice libéral et place de l'association SOS Médecins Meurthe-et-Moselle comme terrain de formation. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01734031⟩
74 View
85 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More