Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Traitement chirurgical des récidives mammaires après traitement conservateur initial du cancer du sein. Y a-t-il une place pour un second traitement conservateur ?

Résumé : Objectif : L'hypothèse de ce travail était qu'un second traitement conservateur pouvait être proposé aux patientes présentant une récidive mammaire après traitement conservateur initial.Matériel et méthode : Parmi les 941 patientes ayant bénéficié d'un traitement conservateur initial du 1er janvier 1978 au 31 décembre 1996 au CAV, 134 ont présenté une récidive mammaire homolatérale isolée et opérable. Le traitement chirurgical de cette récidive a été radical (M) pour 93 patientes et conservateur (T) pour 41 patientes, constituant les deux groupes de l?étude. Nous avons comparé les survies globale, spécifique et sans récidive locale ou à distance dans les 2 groupes puis nous avons recherché les facteurs pronostiques de survie et de rechute après le traitement de la récidive.Résultats : Le suivi médian après la récidive locale était de 94 mois (2-235). Le délai médian de récidive après traitement initial était de 84,2 mois (8-232). Les récidives dans le groupe mastectomie étaient plus fréquemment multifocales (p=0,002), > 2cm (p=0,016) et de grade SBR élevé (p=0,02) que dans le groupe second traitement conservateur. La survie globale à 5 ans était de 85,2% pour les 2 traitements. La survie sans métastase à 5 ans était de 79,9% dans le groupe M contre 79,7% dans le groupe T (ns). Le contrôle local à 5 ans était de 92,9% dansle groupe M contre 66,2% dans le groupe T, avec un RR de nouvelle rechute de 4,48 (IC 95% 1,98-10,15, p=0,00) après un second traitement conservateur. La présence d'emboles tumoraux, l?extension locale et le caractère multifocal de la récidive étaient retrouvés comme facteurs péjoratifs de survie globale et de survie sans métastase. Seules, la conservation du sein et la présence d'emboles tumoraux étaient identifiées comme facteurs péjoratifs de contrôle local.Conclusion : Le choix du type de chirurgie au moment de la récidive locale n'affecte pas la survie. Un traitement conservateur itératif semble pouvoir être proposé à des patientes demandeuses et informées du risque de nouvelle récidive locale. La sélection des patientes doit être stricte, réservant ce type de traitement aux récidives de bon pronostic local
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [135 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734148
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:25:54 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:30 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 11:16:03 AM

File

SCDMED_T_2010_GEFFROY_BELLAN_M...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734148, version 1

Citation

Marine Geffroy-Bellan. Traitement chirurgical des récidives mammaires après traitement conservateur initial du cancer du sein. Y a-t-il une place pour un second traitement conservateur ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01734148⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

667