Les freins à la maîtrise de stage universitaire chez les médecins généralistes de Lorraine non maîtres de stage universitaires pour le Troisième Cycle des Études Médicales en 2014. Etude qualitative par entretiens semi-dirigés - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Brakes to the trainee supervision for general practitioners in Lorraine, not universitary supervisors for Third Cycle of Medical Studies in 2014. Qualitative study by semi structured interviews

Les freins à la maîtrise de stage universitaire chez les médecins généralistes de Lorraine non maîtres de stage universitaires pour le Troisième Cycle des Études Médicales en 2014. Etude qualitative par entretiens semi-dirigés

Sabine Lefebvre

Abstract

Introduction. Le nombre d’internes de médecine générale (IMG) par promotion a presque triplé en 10 ans. Les stages ambulatoires sont réclamés par les internes et favorisés par des mesures notamment financières. Des maîtres de stage universitaires (MSU) doivent être recrutés pour continuer de satisfaire à la formation des IMG. Quels sont les freins des médecins généralistes (MG) de Lorraine à devenir MSU et leurs attentes en informations sur le sujet ? Méthode. Pour cette étude qualitative par entretiens semis-dirigés, onze MG deLorraine, non MSU pour les internes en 2014, recrutés pour former un échantillon raisonné diversifié, ont été interrogés, de juin à septembre 2014, permettant d’obtenir la saturation des données. L’analyse a été faite selon l’approche par théorisation ancrée. Un premier codage ouvert a permis de définir des unités de signification, regroupées ensuite en thème.Résultats. Cinq thèmes ont été dégagés: le manque d’information sur la maquette actuelle des IMG et la maîtrise de stage universitaire, des freins liés aux modalités pour devenir MSU, au manque de temps, à des perceptions personnelles sur la maitrise de stage et l’accueil d’un interne et des motivations à devenir MSU. Les MG souhaitaient être informés par les instances officielles et par des collègues MSU et des étudiants. Finalement, 6 des MG étaient intéressés pour devenir MSU et 8 étaient intéressés pour participer à une soirée d’information. Discussion. Les freins identifiés par les médecins de cette étude sont ceux retrouvés dans la littérature. Le manque d’information semble être à l’origine de croyanceserronées sur la maitrise de stage et constitue un frein à entreprendre les démarches.Certains des MG interrogés sont intéressés par la maîtrise de stage et des pistes decampagnes d’information en Lorraine et d’autres régions pourraient permettre unrecrutement de MSU pour les prochaines années. Conclusion. Une information adaptée de la part de la faculté et des soirées d’information telles que celle organisée par Olivier HANRIOT, en favorisant la rencontre avec des médecins MSU et des internes, pourraient aider au recrutement de nouveaux MSU
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2015_LEFEBVRE_SABINE.pdf (2.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734150 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734150 , version 1

Cite

Sabine Lefebvre. Les freins à la maîtrise de stage universitaire chez les médecins généralistes de Lorraine non maîtres de stage universitaires pour le Troisième Cycle des Études Médicales en 2014. Etude qualitative par entretiens semi-dirigés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01734150⟩
79 View
763 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More