Evaluation de l'éducation du patient traité par antagoniste de la vitamine K en médecine générale en Lorraine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2003

Evaluation of patient's education during oral anticoagulant therapy in general practice in Lorraine

Evaluation de l'éducation du patient traité par antagoniste de la vitamine K en médecine générale en Lorraine

Abstract

Dans plusieurs pays, le suivi des patients traités par antagoniste de la vitamine K s'effectue dans des centres spécialisés. Ceci améliore l'équilibre des INR et diminue le nombre de complications. Notre étude se base sur un questionnaire adressé, par le biais de leur médecin généraliste, à 458 patients anticoagulés et non suivis dans ces structures, qui servira à calculer un score de connaissance. 57% sont des hommes. L'âge moyen est de 68 ans. 68% ont plus de 65 ans. La fibrillation atriale et la thrombose veineuse sont les indications majeures. En moyenne, les patients ont bien répondu à 66% des questions. Ce score est significativement meilleur avant 65 ans et lorsque les conseils sont transmis au patient à la fois oralement et par écrit. 89% des médecins généralistes ont déjà été prescripteur initial d'un traitement anticoagulant oral. Ils transmettent surtout des conseils oraux aux patients. La moitié seulement utilise l'INR seul pour la surveillance. La moitié également n'utilise pas de carnet de suivi d'INR. L'accès à des centres spécialisés est un bénéfice pour les patients et les médecins généralistes.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2003_MERVELAY_VERONIQUE.pdf (6.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01734197 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734197 , version 1

Cite

Patricia Mervelay. Evaluation de l'éducation du patient traité par antagoniste de la vitamine K en médecine générale en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2003. ⟨hal-01734197⟩
25 View
37 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More