Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Le curcuma, De l'épice au médicament

Résumé : Le curcuma provient du rhizome séché et broyé d'une plante de la famille des Zingiberaceae. Cette plante herbacée, Curcuma longa, est cultivée en Inde et en Asie du Sud-est. L'Inde est le plus grand producteur et le plus grand consommateur de curcuma au monde.Par contre, en Occident, en dehors de ses usages médicinaux et tinctoriaux, son emploi n'a jamais été très répandu. Son emploi, en Asie, en Afrique et au Proche et Moyen-Orient, remonte à plus de 4000 ans. Dès cette époque, le curcuma est utilisé en tant qu'épice, mais aussi comme agent de coloration de plusieurs aliments, tel que le curry, de même que dans la production de cosmétiques, de teintures et de médicaments.La couleur jaune du curcuma provient d'un mélange de pigments phénoliques, les curcuminoïdes. La teneur en curcuminoïdes dans la poudre de curcuma est d'environ 5%. Ce mélange de composés phénoliques se compose de 70 à 75% de curcumine, de 15 à 20% de diméthoxycurcumine et de 3 à 5% de bisdiméthoxycurcumine. De ces trois curcuminoïdes, c'est la curcumine qui présente les propriétés pharmacologiques les plus intéressantes.Dans la médecine indienne traditionnelle, le curcuma est employé comme remède contre la toux, les désordres biliaires, l'anorexie, les plaies des diabétiques, les désordres hépatiques, les rhumatismes et les sinusites.Plus récemment, des études, effectuées in vitro et in vivo, ont montré que la curcumine possédait des activités biologiques intéressantes pour la santé humaine incluant un effet antioxydant, anti-inflammatoire et anti-cancer.Depuis ces dix dernières années, le nombre d'études sur le curcuma et surtout sur son constituant majeur, la curcumine, n'a cessé d'augmenter afin de comprendre ses mécanismes d'actions et dans l'espoir de traiter de nombreuses maladies. Des siècles d'utilisation ont montré son innocuité et les premières études cliniques n'ont rapporté aucun effet secondaire. Enfin, de fil en aiguille, les recherchessont passées des laboratoires à la clinique, et la curcumine devrait trouver une application en tant que nouveau médicament dans un futur proche pour contrôler des maladies variées, notamment les désordres inflammatoires, le cancer, et lespathologies causées par le stress oxydatif.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [131 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734318
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:33:43 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:30 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 1:44:01 PM

File

SCDPHA_T_2010_HOMBOURGER_CHRIS...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734318, version 1

Citation

Christelle Hombourger. Le curcuma, De l'épice au médicament. Sciences pharmaceutiques. 2010. ⟨hal-01734318⟩

Share

Metrics

Record views

685

Files downloads

7075