Etude des nouveaux critères de dépistage du diabète gestationnel et évaluation du degré de réalisation de l'hyperglycémie provoquée par voie orale dans le post-partum : analyse rétrospective de 110 dossiers suivis en 2009 das le service d'endocrinologie-diabétologie-nutrition du CHR Metz-Thionville - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Study of the new criteria for gestational diabetes screening and assessment of the degree ofrealisation for an oral test for hyperglycemia during post partum period : Retrospective analysis of 110 cases followed up in 2009 in the Endocrinology-Diabetology-Nutrition department from Metz-Thionville CHR.

Etude des nouveaux critères de dépistage du diabète gestationnel et évaluation du degré de réalisation de l'hyperglycémie provoquée par voie orale dans le post-partum : analyse rétrospective de 110 dossiers suivis en 2009 das le service d'endocrinologie-diabétologie-nutrition du CHR Metz-Thionville

Abstract

L'étude HAPO publiée en 2008 a montré l'existence d'une relation continue entre les glycémies maternelles et les morbidités materno-foetales. À partir de ces résultats et du consensus publié par l'International Association of Diabetes and Pregnancy Study Groups, la Société francophone de diabétologie et le Collège national de gynécologie-obstétrique français ont émis conjointement, en décembre 2010, un référentiel sur les modalités de dépistage et les critères diagnostiques du diabète gestationnel. Le choix d'un dépistage ciblé, fondé sur la présence de facteurs de risque, a été retenu et les différentes équipes ont étélaissées libres d'adapter ces derniers à la population et aux moyens de prise en charge.L'objectif de ce travail est d'évaluer la pertinence des facteurs de risque proposés, par l'analyse rétrospective de 110 dossiers de diabète gestationnel suivis en 2009 dans le service d'endocrinologie-diabétologie-nutrition du CHR Metz-Thionville et d'apprécier le degré de réalisation de l?hyperglycémie provoquée par voie orale dans le post-partum pour le dépistage de troubles glucidiques persistants. Vingt-cinq patientes ne présentaient aucun facteur de risque et n'auraient pas bénéficié d'un dépistage si les récentes recommandations avaient été appliquées en 2009. Il semble nécessaire d'adapter les facteurs de risque, notamment en abaissant l'âge à partir duquel le dépistage doit être réalisé. L'HGPO du post-partum est peupratiquée. Il convient de sensibiliser les patientes et l'ensemble des professionnels de santé sur l'intérêt d'un tel examen.En tant que référent, le médecin généraliste, joue un rôle primordial dans la réalisation du dépistage et dans le suivi de l'application des règles hygiéno-diététiques instaurées au cours de la grossesse, chez ces patientes présentant un haut risque de développer un diabète de type 2 à moyen ou à long terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2011_COUPEZ_LUDOVIC.pdf (2.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734372 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734372 , version 1

Cite

Ludovic Coupez. Etude des nouveaux critères de dépistage du diabète gestationnel et évaluation du degré de réalisation de l'hyperglycémie provoquée par voie orale dans le post-partum : analyse rétrospective de 110 dossiers suivis en 2009 das le service d'endocrinologie-diabétologie-nutrition du CHR Metz-Thionville. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01734372⟩
38 View
951 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More