Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Des ERG et des Hommes...: Et le bactériologiste dans tout ça ?

Résumé : La résistance aux antibactériens a officiellement commencé le jour de la première administration d une molécule antibiotique, et restera probablement un compagnon de route pour une durée indéterminée (tant que les Hommes et les bactéries "cohabiteront" ?). L'année 2008 marque les 20 ans de la publication du 1er rapport d'isolats cliniques d'ERV (Entérocoques Résistants à la Vancomycine). Depuis ces 1ers cas, les ERV ou ERG (Entérocoques Résistants aux Glycopeptides) ont émergé comme d'importants pathogènes nosocomiaux, stimulant une intense recherche pour élucider à la fois l'épidémiologie, les mécanismes de la résistance et les facteurs de risque responsables de l'apparition et de la dissémination de ces pathogènes, généralement considérés comme peu virulents. L'objet de ce mémoire est d'appréhender une épidémie à ERG du point de vue du bactériologiste. Le développement de méthodes sensibles et spécifiques pour le dépistage des colonisations ou infections à ERG, chez un nombre important de patients, simple et facile à mettre en oeuvre, est indispensable au contrôle de la dissémination de ces pathogènes hautement résistants aux antibiotiques. Les méthodes de PCR temps réel ont fait l'objet d un développement important ces dernières années, en particulier pour le dépistage de BMR telles que les ERG, mais ces techniques sont souvent beaucoup trop coûteuses et complexes pour être mises en oeuvre lors d'une épidémie. Ces techniques n'étaient pas implantées dans notre laboratoire au moment de la résurgence de l'épidémie, et demandaient trop de matériel et de mises au point, pour être installées en urgence. Devant les progrès récents en terme de substrats chromogéniques spécifiques, possédant une sensibilité suffisante pour détecter les ERG au sein d une flore intestinale polymorphe et abondante, nous avons opté pour cette option, tout en gardant la PCR multiplex comme technique de confirmation. Le milieu chromID VRE (bioMérieux) nous a particulièrement séduit, puisque l'incorporation de deux substrats chromogènes, cibles de deux enzymes spécifiques de E. faecalis ([alpha]-glucosidase) et de E. faecium ([bêta]-galactosidase), permet une identification présomptive de ces deux espèces. Au travers des différentes études menées au sein de notre laboratoire, nous avons montré que ce milieu nous permet d'allier sensibilité (avec une lecture après 48 h d'incubation), spécificité (à l'aide de la coloration de Gram, permettant d'éliminer la grande majorité des faux positifs), facilité d'utilisation et de lecture. En association cette méthode classique de culture à la Biologie Moléculaire (PCR multiplex permettant identification et recherche des gènes de résistance, en confirmation), nous avons mis en place un schéma permettant un dépistage efficient des patients porteurs d ERG, dans les meilleurs délais.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [152 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01738787
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Tuesday, March 20, 2018 - 5:27:54 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:20 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, September 11, 2018 - 10:07:02 AM

File

SCDPHA_T_2008_GRARE_MARION.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738787, version 1

Citation

Marion Grare. Des ERG et des Hommes...: Et le bactériologiste dans tout ça ?. Sciences pharmaceutiques. 2008. ⟨hal-01738787⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

1128