Prestige social des professions et substituabilité des filières universitaires en France au XXème siècle - Université de Lorraine Access content directly
Journal Articles Economies et Sociétés. Série AF, Histoire Economique Quantitative Year : 2014

Social prestige of occupations and substitutability of university courses in France during the 20th century

Prestige social des professions et substituabilité des filières universitaires en France au XXème siècle

Abstract

The social prestige associated to a profession, as well as the expected wage, is an important factor in the study choice. This paper aims at showing that two thematically different orientations in higher education can reveal substitutability as soon as they are associated to prestigious professions. The originality of our approach is to use cliometric tools to meet a microeconomic problem. Our results, applied to the French case, highlight a substitution relationship between legal and medical studies where the evolution of medical studies seems to be the starting point.
Le prestige social associé à une profession, tout comme le salaire espéré, est un facteur important dans le choix d’orientation des individus. L’objectif de ce travail est de montrer que deux formations supérieures thématiquement différentes peuvent révéler un caractère substituable dès lors qu’elles sont associées à des professions prestigieuses. L’originalité de notre approche est d’avoir recours à des outils de l’analyse cliométrique afin de répondre à une problématique microéconomique. Nos résultats, appliqués au cas français, mettent en évidence une relation de substitution entre les formations juridiques et médicales dont l’évolution des études médicales semble être le point de départ.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article.pdf (1.28 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01744651 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01744651 , version 1

Cite

Magali Jaoul-Grammare. Prestige social des professions et substituabilité des filières universitaires en France au XXème siècle. Economies et Sociétés. Série AF, Histoire Economique Quantitative, 2014, 49, pp.1309-1333. ⟨hal-01744651⟩
61 View
160 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More